- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: Marlene Cordato

Environnement et mobilité: c’est maintenant, dit Marlene Cordato

À l’aube du scrutin du 7 novembre prochain, candidate à la mairie et cheffe du Ralliement des citoyens Boisbriand, Marlene Cordato croit que les enjeux liés à l’environnement et à la mobilité doivent être adressés maintenant et simultanément. « Nous n’avons plus le loisir d’attendre. Il faut agir maintenant. Nos préoccupations à l’égard des changements […]

Marlene Cordato complète son équipe

(CA) – Dans un communiqué de presse acheminé au NORD INFO la semaine dernière, la chef du Ralliement des citoyens de Boisbriand et candidate à la mairie au scrutin du 7 novembre, Marlene Cordato, y présente les deux derniers candidats à joindre son équipe. Il s’agit de Jean-François Hecq, actuel conseiller municipal dans le quartier Desjardins, et d’Olivier Morin Gauthier, qui sera quant à lui candidat dans le quartier Dion.

- PUBLICITÉ -

Marlene Cordato présente ses deux premiers candidats

(CA) - La chef du Ralliement des citoyens de Boisbriand, Marlene Cordato, a récemment annoncé les candidatures de deux premiers membres de son équipe pour les quartiers Sanche et Dugué. Il s’agit d’Yves Provost et d’Érick Rémy.

La vice-première ministre du Canada de passage à Boisbriand

La mairesse Marlene Cordato a accueilli, le 19 juillet dernier, à l’hôtel de ville la vice-première ministre du Canada et ministre des Finances, Chrystia Freeland, lors de son passage à Boisbriand. Pour l’occasion, la mairesse de Boisbriand était accompagnée par Liza Poulin, mairesse suppléante de Blainville, et Patrick Charbonneau, maire suppléant de Mirabel. «Nous sommes […]

Les maires déplorent le «manque de considération de la CDPQ Infra»

Extrêmement insatisfaits de l’écoute et de l’attitude de la CDPQ Infra face à leurs demandes de prolonger le Réseau express métropolitain (REM) sur une partie de la couronne nord, soit vers la Gare de Mascouche et, éventuellement, vers Boisbriand, la Table des préfets et des élus de la couronne Nord (TPÉCN) demande maintenant au gouvernement du Québec d’intervenir pour que leurs doléances soient entendues.

- PUBLICITÉ -