- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: congestion routière

Feu vert au projet d’une voie réservée sur l’autoroute 15

Du nombre des 94 projets routiers retenus dans la région des Laurentides pour 2021-2023 et pour lesquels une somme de 222 413 000 $ sera consacrée sur deux ans par le ministère des Transports du Québec (MTQ), c’est certainement celui de l’aménagement d’une voie réservée pour autobus, covoiturage et voitures électriques sur l’autoroute 15, en direction nord, entre la rivière des Mille Îles et l’autoroute 50, qui retient particulièrement l’attention, puisque réclamé depuis un certain nombre d’années.

A-15: les maires de Laval et des Basses-Laurentides applaudissent les investissements

Le Regroupement des maires de Laval-Basses-Laurentides, représentant 19 municipalités et plus d’un million de citoyens, applaudit chaleureusement les investissements majeurs pour décongestionner l’autoroute 15.

«L’important, c’est de livrer ce qu’on m’a demandé de livrer»

Sitôt élu à la députation de Groulx, le 1er octobre dernier, Eric Girard a vu les pages de son agenda se noircir rapidement. Celui à qui François Legault a confié le ministère des Finances avale des semaines de sept jours au boulot et confiait qu’il n’avait pas vu sa famille depuis quelque temps, lorsque nous l’avons rencontré à son bureau de comté, tout juste avant la pause du temps des Fêtes.

Il est urgent de prolonger l’autoroute 13 selon Mirabel

Forte d’une pétition comportant la signature de plus de 13 700 personnes qui veulent le prolongement de l’autoroute 13 jusqu’à la 50, la Ville de Mirabel par le biais de son maire Jean Bouchard, réitère l’urgence de trouver une solution aux problèmes de congestion routière qui minent gravement la qualité de vie des citoyens et l’économie de la région.

Le Regroupement des maires et mairesses réitère son souhait d’avoir un bureau de projet

Le Regroupement des mairesses et des maires qui ont tenu, le 23 avril dernier, le Forum sur le transport collectif et la mobilité durable, souhaitent féliciter François Legault et toute l’équipe de la Coalition Avenir Québec pour leur élection, le 1er octobre dernier, et réitère son souhait d’avoir un bureau de projet.

- PUBLICITÉ -

Congestion routière: La CAQ s’engage à trouver les solutions

Dans le cadre d’une rencontre avec les maires de la Rive-Nord de Montréal, François Legault a annoncé sa volonté de créer un bureau de projet conjoint, réunissant des représentants du gouvernement du Québec, de Laval et des municipalités des Basses-Laurentides, sur le transport intégré et la décongestion des autoroutes.

Congestion sur l’A-15: Un message clair à tous les partis politiques

Le Comédie Express des voies réservées sur l’A-15 étant terminé, la dure réalité de la congestion rattrape maintenant les 180 000 usagers qui se retrouvent prisonniers de la congestion sur cet axe tous les matins. Au terme de l’initiative de la MRC Thérèse-De Blainville, en collaboration avec les villes de Laval et de Mirabel, les mairesses et maires ont tenu à lancer un message clair à tous les partis politiques: sur l’autoroute 15, fini de rire, il est temps d’agir!

Les candidats et leurs chefs invités à bord

Les chefs des principaux partis politiques en lice en vue du scrutin du 1er octobre ont reçu une invitation particulière, mercredi dernier, celle de venir au moins rencontrer les maires et mairesses de la région à l’origine du projet Comédie Express destiné à démontrer le ridicule découlant de la congestion routière quotidienne sur l’autoroute 15 et de l’impact sur les usagers du transport en commun.

Un premier gain avec la mise sur pied d’un bureau de projets

Si leurs demandes sont nombreuses et pressantes, les 19 villes et municipalités qui ont pris part au Forum sur la mobilité et le transport collectif se disent satisfaites pour le moment de la mise sur pied, d’ici le 1er septembre prochain, d’un bureau de projet pour la réalisation du réseau intégré de transport collectif Laval–Basses-Laurentides qu’ils réclament.

Les maires soumettent des demandes à réaliser d’ici 15 ans

Sans grande surprise, c’est une liste d’épicerie bien garnie qu’ont présentée les maires des 19 villes et municipalités, au terme du Forum sur la mobilité et le transport collectif, en vue de développer, dans un horizon de 15 ans, un réseau de transport intégré à Laval et dans les Basses-Laurentides.

- PUBLICITÉ -