- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: Chambre des communes

Le député Luc Desilets satisfait de sa dernière session parlementaire

Le député de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets, dresse un bilan positif de sa dernière session parlementaire à la Chambre des communes, à Ottawa. Il se dit particulièrement fier des combats menés pour défendre les plus vulnérables, c’est-à-dire les aînés et les personnes atteintes de maladies graves, sans oublier les gains obtenus pour les citoyens de Rivière-des-Mille-Îles.

Les libéraux plus isolés que jamais contre la loi 101, selon les bloquistes

La députée de Thérèse-De Blainville, Louise Chabot, le député de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets, et le député de Mirabel, Simon Marcil, ont salué l’appui historique de la Chambre des communes à l’application de la loi 101 aux entreprises sous juridiction fédérale hier lors du vote sur son projet de loi C-254.

Les députés bloquistes initient un débat sur la nation québécoise

À l’occasion du 30e anniversaire de la formation politique, le Bloc québécois a déposé, à la mi-juin, une motion afin que la Chambre des communes prenne acte de la volonté du Québec d’inscrire dans la constitution que les Québécoises et les Québécois forment une nation et que le français est la seule langue officielle et commune du Québec.

Fin aux paradis fiscaux: une motion du Bloc est adoptée par l’opposition

La députée de Thérèse-De Blainville, Louise Chabot, le député de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets, et le député de Mirabel, Simon Marcil, ont salué l’appui de tous les partis d’opposition à la motion du Bloc québécois demandant au gouvernement fédéral d’empêcher l’évitement fiscal des grandes entreprises dans les paradis fiscaux. Pour les députés bloquistes, la pression repose maintenant sur les épaules de Justin Trudeau.

La candidature de Luc Desilets est officiellement confirmée

Trois semaines après avoir manifesté son désir d’être à nouveau sur les rangs, l’actuel député fédéral de Rivière-des-Mlle-Îles, Luc Desilets, a vu sa candidature en vue des prochaines élections fédérales être officiellement confirmée lors d’une assemblée d’investiture. Celle-ci a été tenue le mardi 19 mai dernier, en présence du chef du Bloc québécois (BQ), Yves-François Blanchet, de la députée bloquiste d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Kristina Michaud, ainsi que de plusieurs militants.

- PUBLICITÉ -

Protection de la langue française: les élus bloquistes demandent l’appui d’Ottawa

Le Bloc québécois demandera à la Chambre des communes de souscrire à la démarche de promotion et de protection du français et de saluer officiellement les modifications constitutionnelles contenues dans le projet de loi 96 déposé par le gouvernement du Québec.

Le député Luc Desilets ne veut pas «arrêter en si bon chemin»

Ayant l’impression de «faire un petit peu la différence» dans le rôle que lui ont confié les électeurs, l’actuel député du Bloc québécois (BQ) dans Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets, a confirmé la semaine dernière qu’il sera à nouveau candidat lors du prochain scrutin fédéral que l’on anticipe maintenant, à moins d’un revirement de situation, pour l’automne prochain.

Un projet de loi du sénateur Carignan pour corriger la situation

Le sénateur Claude Carignan et ex-maire de Saint-Eustache a déposé, la semaine dernière, un projet de loi visant à ce qu’un gouverneur général qui ne complète pas son mandat ne puisse recevoir de façon automatique une pension à vie et autres prestations.

Une motion du Bloc Québécois sur les médias écrits rejetée

Le porte-parole en matière de communications du Bloc Québécois, Martin Champoux, la députée de Thérèse-De Blainville, Louise Chabot, le député de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets, et le député de Mirabel, Simon Marcil, dénoncent l’immobilisme du fédéral face à la crise que vivent les médias écrits québécois.

- PUBLICITÉ -