- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: CAQ

Les préfets et élus de la région dévoilent leurs revendications

En prévision des élections provinciales du 1er octobre prochain, les élus de la région des Laurentides ont voté à 92 % pour une Déclaration commune dont le texte fera office de plateforme de leurs revendications. Surtout, cette Déclaration permettra au Conseil des préfets et des élus de la région des Laurentides (CPÉRL) de s’assurer que les enjeux et besoins de la région seront à l’ordre du jour de cette campagne électorale déjà en cours.

La CAQ propose de prolonger l’autoroute 13

En compagnie notamment du chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ), François Legault, le député provincial de Deux-Montagnes et porte-parole caquiste en matière de transports, Benoît Charette, a dévoilé le plan que sa formation entend mettre de l’avant pour décongestionner Montréal et les banlieues au lendemain des élections du 1er octobre prochain. Ce plan qui […]

La CAQ propose de prolonger l’autoroute 13

En compagnie notamment du chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ), François Legault, le député provincial de Deux-Montagnes et porte-parole caquiste en matière de transports, Benoît Charette, a dévoilé le plan que sa formation entend mettre de l’avant pour décongestionner Montréal et les banlieues au lendemain des élections du 1er octobre prochain.

Un futur «ministre des Finances» dans Groulx avec le caquiste Éric Girard?

Avec le potentiel de devenir le prochain ministre des Finances du Québec, l’économiste Éric Girard sera le candidat de la Coalition Avenir Québec (CAQ) dans la circonscription électorale de Groulx lors du scrutin du 1er octobre prochain. Ce sera pour lui une première expérience en politique provinciale, après avoir tenté de se faire élire avec le Parti conservateur lors des élections fédérales de 2015.

Le député Surprenant souhaite défendre son intégrité

Élu sous la bannière de la Coalition Avenir Québec (CAQ) lors des élections provinciales du mois d’avril 2014 et siégeant actuellement à titre d’indépendant à l’Assemblée nationale, le député de Groulx, Claude Surprenant, a annoncé qu’il ne sollicitera pas un second mandat lors du scrutin du 1er octobre prochain.

- PUBLICITÉ -

L’économiste Éric Girard portera les couleurs de la CAQ dans Groulx

Qualifié de «poids lourds économique», l’économiste Éric Girard, qui était jusqu’à vendredi dernier le premier vice-président et trésorier de la Banque Nationale, sera le candidat de la Coalition Avenir Québec (CAQ) dans la circonscription de Groulx lors des élections provinciales du 1er octobre prochain.

Sylvie D’Amours à la recherche d’un second mandat dans Mirabel

Élue au scrutin du mois d’avril 2014 sous la bannière de la Coalition Avenir Québec (CAQ), la députée provinciale de la circonscription de Mirabel, Sylvie D’Amours, a confirmé ces derniers jours qu’elle sollicitera, à nouveau sous les mêmes couleurs politiques, un second mandat lors des élections du 1er octobre prochain

Autoroute 19: l’heure est à la satisfaction et à la prudence

Bien que le projet de prolongement de l’autoroute 19 avec voies réservées au transport collectif soit dorénavant en mode «planification» dans le Plan québécois des infrastructures (PQI), plutôt qu’à «l’étude» comme c’était le cas jusqu’à maintenant, satisfaction et prudence animent les différents intervenants de la Rive-Nord concernés par ce dossier.

La CAQ et le PQ émettent plusieurs réserves

Si les municipalités des Basses-Laurentides se disent satisfaites dans l’ensemble du Plan d’action en matière de sécurité civile relatif aux inondations qu’a déposé le ministre Martin Coiteux, ce n’est pas le cas pour la Coalition Avenir Québec (CAQ) et le Parti québécois (PQ) qui, tous deux, accueillent le document en question avec plusieurs réserves.

À peine 7,5 % des dossiers soumis par les sinistrés ont été «fermés»

Presque 10 mois après les inondations qui ont très sévèrement touché plusieurs municipalités des Laurentides, dont celles situées en bordure du lac des Deux Montagnes et de la rivière des Mille Îles, quelque 950 dossiers, sur les 1 023 soumis par des particuliers, n’ont toujours pas été «fermés» par le gouvernement du Québec.

- PUBLICITÉ -