- PUBLICITÉ -
La vitesse limitée à 40 km/h dans les rues de Sainte-Thérèse

(Photo Michel Chartrand)

La vitesse limitée à 40 km/h dans les rues de Sainte-Thérèse

À compter du 18 janvier

Le nouveau règlement maintenant en vigueur (à compter du 18 janvier), les automobilistes sont invités à mettre la pédale douce dans les rues de Sainte-Thérèse puisque la vitesse maximale permise affichera désormais 40 km/h, et ce, sur l’ensemble du territoire de la ville. Seules exceptions, les zones scolaires ainsi que les abords des parcs, qui demeurent à 30 km/h, et le boulevard du Curé-Labelle, qui conserve sa limite de 60 km/h.

Pour toutes les voies collectrices et autres voies de circulation locale, la limite de vitesse est réduite à 40 km/h, une nouvelle réglementation devenue nécessaire à la suite d’une demande populaire de plus en plus persistante, comme l’explique la mairesse, Sylvie Surprenant.
«Cette modification à la réglementation était demandée par de nombreux citoyens et nous croyons qu’elle contribuera à améliorer la sécurité de tous. En effet, selon la Société de l’assurance automobile du Québec, si chaque conducteur diminuait sa vitesse de 5 km/h, le nombre de blessés et de décès serait réduit de 15 % (Société de l’assurance automobile du Québec). Le conseil municipal invite les automobilistes à respecter cette nouvelle limite de vitesse et à conduire prudemment», a-t-elle fait savoir par voie de communiqué.

Soyez avisés

Depuis quelques mois déjà, les usagers ont été informés des nouvelles limites de vitesse par le biais, notamment, d’affiches posées aux entrées de la ville. Les informations ont aussi été publiées sur le site Web de la Ville, au [www.ville.sainte-therese.qc.ca], dans les pages du Magazine Citoyen, ainsi que dans les journaux régionaux.

La Régie de police intermunicipale Thérèse-De Blainville a également été mise à contribution, alors que l’ensemble de ses policiers a été sensibilisé à l’historique entourant les modifications de cette nouvelle limite de vitesse.
«Nous allons poursuivre la sensibilisation au cours des prochaines semaines», a indiqué l’inspecteur, Division circulation, Michel Gaudreau. Reste que les consignes au niveau des interventions policières demeurent les mêmes et que les automobilistes devront respecter la nouvelle signalisation. «Le but premier de l’opération demeure tout de même la réduction du nombre d’accidents causés par la vitesse et une meilleure sécurité routière dans la ville», a-t-il pointé.

Rappelons que l’article 626(4) du Code de la sécurité routière du Québec (L.R.Q., c. C-24.2) permet à une Ville de fixer la vitesse minimale ou maximale des véhicules routiers sur son territoire. À la suite de l’adoption du règlement, le 1er octobre dernier, la Ville a transmis les textes réglementaires au ministère des Transports du Québec, qui a autorisé ces modifications au règlement 1216 N.S.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top