- PUBLICITÉ -
Une première édition couronnée de succès

(Photo Yves Déry)

Une première édition couronnée de succès

Marche de la mémoire

C’était un premier essai, et les organisateurs de la Marche de la mémoire Rona 2009, à Boisbriand, en mesurent le succès avec une satisfaction manifeste puisque l’objectif de 15 000 $ a été dépassé. Les derniers chiffres publiés (et l’on n’avait pas encore fini de compter) atteignaient 15 438 $, somme qui sera versée à la Société Alzheimer des Laurentides.

C’est ainsi qu’on avait convié les marcheurs à boucler une distance de trois kilomètres, dans la matinée du dimanche 31 mai, sur un parcours qui cheminait en boucle, à partir du Parc régional de Boisbriand. Le comité organisateur était alors présidé par Jacqueline Crevier, une Boisbriannaise dont le mari, Elzéar Crevier, qui a été conseiller municipal durant trois mandats consécutifs, de 1982 à 1994, souffre de la maladie depuis quatre ans.

Pour lui venir en aide, Mme Crevier avait fait appel à l’éditeur-directeur général ventes et marketing de ce journal, Serge Langlois, qui avait accepté la présidence d’honneur de l’évènement. «Il y a quelque temps, ma grand-mère est décédée de la maladie d’Alzheimer, qui touche de plus en plus de gens. Comme la plupart des gens de ma génération, je connais personnellement des personnes qui en sont atteintes. Je me sens donc particulièrement interpellé par les conséquences de cette maladie sur la personne qui en souffre et sur ses proches», disait-il pour motiver son engagement.

Mission accomplie, donc, pour les organisateurs de cette première marche qui se tient dans toutes les régions du Québec, depuis trois ans, et dont on veut faire un évènement annuel. Des marches étaient donc organisées à Rivière Rouge, Sainte-Agathe-des-Monts, Lachute et Saint-Jérôme. Les montants cumulés, incluant les recettes boisbriannaises, s’élèvent à 33 000 $ pour les Laurentides.

Rappelons que la Société Alzheimer a pour mission de venir en aide aux personnes atteintes de cette maladie, de même qu’à leur famille, en offrant des programmes et des services spécialisés (soutien, répit, aide à domicile, centre de jour et hébergement). Elle a également pour mission d’informer et de sensibiliser la population.

Il faut savoir que la maladie gagne du terrain, puisque 119 700 Québécois âgés de plus de 65 ans (une proportion de un sur onze) sont actuellement atteints de la maladie d’Alzheimer ou d’une affection connexe. Dans cinq ans, il pourrait s’en ajouter 140 000. Et ce nombre augmente, malgré l’acquisition de nouvelles connaissances et l’arrivée de nouveaux médicaments, signe qu’il faut supporter plus que jamais la recherche.

Pour en savoir davantage, visitez le www.alzheimer.ca.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Metro Rosemere
- PUBLICITÉ -
Top