- PUBLICITÉ -
Marisa Piunno est sacrée Miss Hawaiian Tropic Canada 2009

(Photo Michel Chartrand)

Marisa Piunno est sacrée Miss Hawaiian Tropic Canada 2009

Résidante de Boisbriand

Elle a 19 ans, rêve de devenir psychologue ou notaire, et sa priorité pour le moment est le Cégep et l’Université. Qui est donc cette nouvelle Miss Hawaiian Tropic Canada 2009 dont les airs sérieux et réservés sont dissimulés sous une magnifique beauté plastique?

«Je ne suis pas rebelle de nature, souligne en souriant Marisa. Lorsque j’ai participé au concours Miss Hawaiian Tropic Canada, je n’y allais pas pour gagner, mais uniquement pour vivre cette expérience.»

Une expérience qui s’est concrétisée au demeurant par une victoire pour la jolie étudiante, le dimanche 9 août dernier, au Beach Club de Pointe-Calumet, où 135 participantes ont défilé en maillot et en robe de soirée devant une vingtaine de juges. Étonnée d’avoir remporté la victoire cette journée-là, Marisa se souvient encore du stress qui l’accompagnait alors qu’elle se classait parmi les 10 finalistes.
«On débute par le Top 10, puis le Top 4 et finalement, on révèle la grande lauréate. Mon père pleurait de joie quand il a vu que c’était moi la gagnante du concours. Ma mère et ma tante étaient aussi très fières. D’ailleurs, ma mère était convaincue que j’allais gagner. Elle me le disait dès le début», se remémore Marisa.

Bien qu’il faille une certaine dose de courage et une certaine maîtrise de soi pour défiler devant des centaines d’inconnus, Marisa Piunno ne cache pas la petite gêne ressentie durant son passage sur la plate-forme.
«Le plus difficile pour moi a été de marcher en talons hauts. Même si c’était un peu embarrassant, je suis arrivée à demeurer relax», de souligner la jeune Boisbriannaise.

Préjugés?

Si les concours de beauté ont subi leur lot de préjugés par le passé, Marisa avoue n’avoir rien entendu de négatif à ce sujet. Bien au contraire. L’entraide existe bel et bien au sein des compétitrices. D’ailleurs, Marisa n’a pas hésité à prêter main-forte aux autres participantes. Maquillage et coup de peigne avant le défilé, rien n’a empêché la grande gagnante de participer à l’euphorie du moment. Et de là sont nées quelques amitiés, aussi.
«Si la plupart des filles s’entraident, certaines manifestent d’autres sentiments moins humains, disons… Toutefois, la majorité des filles sont très à l’aise entre elles.»

Notez que Marisa partira à Reno, Nevada du 17 au 22 octobre prochain pour participer au concours international Planet Beach. Un suivi sera assuré par votre journal.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Daigle
- PUBLICITÉ -
Top