- PUBLICITÉ -
Rosemère: l’Équipe Daneault à l’heure des bilans

(Photo Michel Chartrand)

Rosemère: l’Équipe Daneault à l’heure des bilans

Élections municipales

Y aura-t-il des élections municipales à Rosemère? À quelques semaines du 1er octobre, date limite pour déposer les bulletins de mise en candidature, une seule équipe semble en lice pour solliciter la confiance des électeurs de Rosemère. En poste depuis 2005, l’équipe de la mairesse, Hélène Daneault, a profité de la séance du conseil municipal, pour présenter le bilan des quatre dernières années de son administration.

«On peut dire mission accomplie pour notre administration municipale, après les quatre dernières années», de lancer la mairesse, visiblement enthousiaste en présentant son bilan. Entourant leur chef, les membres de l’Équipe Daneault ont uni leur voix pour rappeler leurs diverses réalisations.
«Dans tous les secteurs de l’administration municipale et de la vie rosemèroise, nous avons amélioré la santé de Rosemère. Notre bilan est tout à fait remarquable et nous en sommes très fiers. Ce mandat a notamment été marqué par l’obtention des Jeux du Québec et les célébrations du 50e anniversaire de notre ville. Rosemère a rattrapé les retards et progressé comme jamais, et ce, en seulement quatre ans», de confier la mairesse sortante.

Parmi les réalisations, Hélène Daneault s’est dite fière de pouvoir mentionner à la population que près de 55 % des rues ont été refaites. «Nous avons également pris les mesures pour obtenir des subventions gouvernementales pour les différents projets. Nous avons également réduit l’impact de la dette municipale», de préciser la chef de l’Équipe Daneault, remerciant l’ensemble des employés et membres du conseil pour leurs efforts visant à assainir les finances publiques.

Dans le même sens, la mairesse sortante a mentionné la réduction de la dette municipale de 7,65 % en trois ans d’administration, le maintient du compte de taxes à un niveau égal ou inférieur à l’indice des prix à la consommation, ainsi que la diminution importante du taux de base de la taxe foncière, de 0,97 $ à 0,68 $ par 100 dollars d’évaluation.
«Grâce aux efforts de tout le monde, nous avons même été en mesure d’enregistrer des surplus annuellement. C’est un signe des efforts qui ont été mis», de souligner la mairesse sortante.

Au chapitre du service et de la qualité de vie des citoyens, la mairesse a rappelé la mise en place de la gratuité d’accès aux terrains de tennis et à la piscine municipale, l’implantation du service de bibliothèque mobile, le lancement du service de publicourriel, le soutien au marché public, l’amélioration du réseau cyclable, la construction du pavillon du Sentier transcanadien et d’une nouvelle bâtisse pour l’Office municipal d’habitation. «L’environnement et la qualité de l’eau ont également été l’une de mes principales priorités», d’ajouter la mairesse.

Malgré qu’il ait été impossible de connaître la composition des membres de la prochaine équipe, la mairesse sortante a quand même exposé différents points exprimant sa vision pour les quatre prochaines années. «Il va falloir changer nos façons de faire. Donner des services qui vont dans le sens des préoccupations des citoyens. Il va falloir également adapter nos services à de nouvelles réalités», de mentionner Hélène Daneault, donnant comme exemple l’implantation des machines à exercices au parc Charbonneau, qui s’adresse à une nouvelle strate d’âge.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top