- PUBLICITÉ -
Vous ne roulez pas? Coupez le moteur!

(Photo Michel Chartrand)

Vous ne roulez pas? Coupez le moteur!

Nouvelle campagne de sensibilisation à Sainte-Thérèse

La Ville de Sainte-Thérèse poursuit ses actions environnementales et encourage les citoyens à couper le contact lorsqu’ils roulent «pour aller nulle part». C’est en substance le message transmis dans le cadre de cette campagne de sensibilisation pour contrer les effets de la marche au ralenti inutile des véhicules.

Déjà, les automobilistes ont pu apercevoir, aux abords de certaines rues de la Ville, les panneaux et oriflammes arborant le visuel du programme Coupez le moteur!, du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs. Le message s’appuie sur trois raisons principales pour éteindre le moteur: la réduction des gaz à effet de serre; l’augmentation de la qualité de vie; et l’économie de carburant.
«La Ville de Sainte-Thérèse mise sur la sensibilisation pour changer les habitudes. Un petit geste de la part de chacun peut avoir une grande portée sur le présent et contribuer à améliorer le futur», a insisté la mairesse Sylvie Surprenant.

Vous demeurez sceptique? Sachez que les statistiques démontrent qu’en une seule journée au Canada, si tous les conducteurs diminuaient de cinq minutes leur utilisation de la marche au ralenti, une réduction de 6 120 tonnes de gaz à effet de serre rejetées dans l’atmosphère en découlerait. «Ce serait l’équivalent de 1 055 véhicules de moins sur la route pendant un an», illustre Julie Gaudreau, chef du Module développement durable.

Mythes ou réalité?

Au cours de sa présentation, Mme Gaudreau a également démontré que certains mythes entourant cette pratique ne tenaient tout simplement pas la route et qu’il s’avère tout à fait inutile de chauffer le moteur de sa voiture avant de partir.
«En hiver, 30 secondes suffisent puisque rouler demeure le meilleur moyen de réchauffer le moteur. De plus, les redémarrages fréquents ont peu d’impact sur le moteur, contrairement à ce que l’on peut penser. En outre, laisser un moteur tourner au ralenti plus de 10 secondes consomme plus d’essence que de couper le contact pour redémarrer ensuite. Finalement, l’utilisation excessive de la marche au ralenti peut endommager les composantes du moteur, incluant les cylindres, les bougies d’allumage et le système d’échappement», a-t-elle statué.

En plus d’inciter les citoyens à modifier leurs comportements, la Ville souhaite donner l’exemple en offrant une formation à ses employés qui conduisent les différents véhicules de la flotte municipale.

Rappelons que la Ville a reçu, en août dernier, une aide financière de l’ordre 12 383 $ du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs pour mener à bien cette campagne de sensibilisation. Mentionnons également que c’est en avril 2008 que la Ville modifiait son règlement sur la qualité de vie pour y inclure des dispositions concernant la marche au ralenti inutile.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top