- PUBLICITÉ -
Deux véhicules électriques pour Blainville

(Photo Michel Chartrand)

Deux véhicules électriques pour Blainville

Engagement en faveur de l’environnement

Depuis quelques mois, le gouvernement du Québec autorise certaines Villes à acheter des minivéhicules électriques à titre de projet-pilote. Profitant de l’occasion, la Ville de Blainville a décidé d’acquérir deux de ces automobiles écologiques.

«L’acquisition de ces véhicules écologiques témoigne de notre ferme intention de continuer à construire une ville respectueuse de l’environnement», de souligner le conseiller Guy Frigon, président de la commission du développement durable et de l’environnement.

Achetés de la compagnie Némo de Sainte-Thérèse, en juin 2008, ces deux camions électriques seront identifiés aux couleurs de la campagne publicitaire environnementale de Blainville. Ces véhicules viennent s’ajouter à la flotte d’automobiles hybrides de la municipalité.
«Lors du renouvellement des véhicules, une attention particulière est portée à ce type de véhicules», de souligner M. Frigon. En effet, depuis trois ans, le nombre de véhicules écologiques à la Ville est passé à 15, soit 10 % de l’ensemble de la flotte d’automobiles municipales. On retrouve notamment des véhicules électriques et hybrides utilisés par les Services des travaux publics, des loisirs, de la police et de l’urbanisme.
«Globalement, nos efforts des trois dernières années, sur le plan du développement durable, nous orientent pour faire de Blainville une écomunicipalité», de poursuivre le maire de Blainville, François Cantin.

Au total, l’achat des deux véhicules a nécessité un investissement de 65 000 $. Pour le moment, la Ville a l’intention de laisser un véhicule au nord de la municipalité et le second dans l’autre secteur. À noter, le véhicule Némo peut atteindre des vitesses maximales d’environ 80 km/h. Il ne peut donc pas s’aventurer sur les routes à haute vitesse.
«Nous agissons de façon responsable, nous réfléchissons aux conséquences de nos actions, nous nous informons continuellement sur les questions environnementales et nous adaptons nos pratiques pour un plus grand respect de l’environnement. C’est rien de moins que la vision de développement durable que notre administration s’efforce de développer», de conclure le maire de Blainville.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top