- PUBLICITÉ -
Vendue, Quadra Plast demeurera dans la région

Photo Christian Asselin

Sylvain Tassé et Normand Doucet, nouveaux propriétaires de Quadra Plast, entourent Hubert Racine, l’un des fondateurs.

Vendue, Quadra Plast demeurera dans la région

Transaction immobilière

Sylvain Tassé, un Thérésien d’origine, et Normand Doucet, de Saint-Colomban, se sont récemment portés acquéreurs de Quadra Plast, une entreprise située rue Sicard à Sainte-Thérèse, spécialisée dans l’extrusion de fenêtres, de piscine et de PVC. Quadra Plast était, jusque-là, la propriété d’Hubert Racine, l’un de ses fondateurs.

C’est en 1991 que M. Maurice, un travailleur acharné qui détient déjà une bonne expertise de travail dans l’extrusion, décide de fonder Quadra Plast avec quatre autres partenaires qui, au fil des années, verront leurs parts être successivement rachetées par Hubert Racine (les deux premiers dix mois après l’ouverture, les deux autres étant Guy Ross et Jocelyn Legault).

«J’avais toujours eu l’idée de partir une business, mais ça me prenait un petit coup de pied dans le derrière!» , lance Hubert Racine qui n’était âgé que de 31 ans lorsque l’occasion s’est finalement présentée de se lancer en affaires, en 1991.

Il loue alors un local de quelque 4 000 pieds carrés, à Sainte-Thérèse, où, de son propre aveu, il passera jours et nuits jusqu’en novembre de 1995, moment où Quadra Plast emménagera dans ses locaux actuels de la rue Sicard.

«En 1991 surtout, moi, je couchais là! Je rentrais chez nous juste pour prendre une douche rapide. C’était du 24 heures sur 24. Je n’avais pas d’employés. Les débuts ont été rock and roll. Nos familles venaient nous voir au bureau!»

Les efforts d’Hubert Racine et ses partenaires auront finalement porté leurs fruits, l’entreprise employant aujourd’hui de nombreuses personnes qui voient à répondre aux exigences de plusieurs clients, dont plusieurs sont aux États-Unis.

Une belle équipe

Les nouveaux propriétaires de Quadra Plast, Normand Doucet et Sylvain Tassé, se complètent bien. Alors que le premier était le bras droit de M. Racine depuis nombre d’années à titre de directeur des opérations, le second est un entrepreneur aguerri qui a démarré et géré quelques entreprises, dont une à la Barbade qui était sur son erre d’aller, mais qui n’a malheureusement pas survécu aux conséquences désastreuses de l’ouragan qui a secoué ce pays en 2017.

Petit-fils d’un ancien chef de police, M. Tassé a grandi sur la rue Gratton à Sainte-Thérèse. Il a notamment été propriétaire de Cargo Zone à Mirabel, une entreprise qui comptait une centaine d’employés et qui brassait de grosses affaires à une certaine époque, jusqu’à sa vente en 2000.

«Mon dernier projet, une entreprise de télécommunications que j’ai fondée à la Barbade, exigeait que je m’y rende régulièrement, ce qui n’était pas évident avec la famille. Ç’aura duré un an et demi» , raconte M. Tassé, bien heureux de revenir dans la région.

«Je voulais absolument me trouver quelque chose sur la Rive-Nord et demeurer dans la région. C’était important pour moi! Cela faisait une dizaine d’années que je cherchais une opportunité comme Quadra Plast, mais j’étais pris sur d’autres projets. Cette fois, le timing était le bon.»

Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé. Tous les employés, dont plusieurs comptent plus de 20 ans d’ancienneté, ont été rencontrés et conservent leur emploi.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top