- PUBLICITÉ -
Une entreprise et un organisme de Saint-Jérôme primés

Photo Michel Chartrand:

Une entreprise et un organisme de Saint-Jérôme primés

Prix innovation en santé et sécurité de la CSST, région Laurentides

Deux représentants de Saint-Jérôme se sont distingués au Prix innovation en santé et sécurité de la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST), région Laurentides, en remportant les honneurs dans les catégories Organismes publics et Grandes entreprises.

Le dévoilement des lauréats de ce concours a eu lieu le 10 juin dernier à l’Impéria Hôtel et Suites, à Saint-Eustache. Tout d’abord, le Centre de formation en transport routier (CFTR) de Saint-Jérôme a remporté les honneurs dans la catégorie Organismes publics.

Les représentants du CFTR ont été choisis pour avoir mis en fonction une nouvelle méthode d’arrimage des cargaisons. «Au moment d’arrimer les cargaisons sur le camion-remorque, une mauvaise évaluation de la tension des sangles ou des chaînes entraînait des efforts excessifs, explique-t-on. Les dangers de chutes, de blessures aux mains et au visage ainsi que le risque de bris d’équipement étaient réels.» Après étude, on a constaté «une méconnaissance des règles de serrage des sangles synthétiques ou des chaînes».

Le meilleur moyen de prévenir des blessures liées à ces opérations s’est révélé être l’utilisation d’un appareil pour mesurer la tension des sangles. Avec l’aide des enseignants et des élèves, on a mis au point une nouvelle méthode de serrage, laquelle a été validée par la suite par le comité de santé et sécurité. Cette nouvelle méthode allait profiter à plus de 1 000 élèves.

Ensuite, ICC Compagnie de cheminées industrielles, qui œuvre dans la fabrication de produits en métal, a été primée dans la catégorie Grandes entreprises pour la création d’un support de la machine formatrice rotative. Une situation liée à l’utilisation d’une machine de formatage des pièces posait «des risques de coupures, de perte d’un membre et de maux de dos, indique-t-on. Le nouveau support a permis d’automatiser l’opération».

«Ces innovations sont le fruit d’une étroite collaboration entre les travailleurs et les employeurs, dit-on à la CSST. Les lauréats ont été choisis par un jury composé de représentants d’entreprises, de travailleurs, de la CSST et de ses partenaires en santé et sécurité au travail.» Parmi les critères pris en considération par le jury, on note la créativité, la participation des travailleurs, la complexité de la problématique, le rayonnement de la mesure, la proactivité et l’élimination du danger.

Plusieurs finalistes de la région

Une demi-douzaine d’entreprises et d’organismes de la région étaient aussi en nomination: Bombardier (Centre des tubes de Mirabel) pour un support de pièces ajustable, le collège Lionel-Groulx pour la prévention des chutes en hauteur au Théâtre Lionel-Groulx, la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles pour son grand ménage des laboratoires des écoles secondaires, le Service de sécurité incendie (caserne sud) de la Ville de Blainville pour la mise en place d’une formation en ergonomie sur les manutentions manuelles sécuritaires, Bell Helicopter Textron pour un système d’aspiration mains libres et le CLSC Jean-Olivier Chénier pour la conception de piqués glissants de soins à domicile.

Les entreprises et organismes publics gagnants de la portion laurentienne du concours sont en lice pour la finale nationale, qui aura lieu à Québec au printemps 2012.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top