- PUBLICITÉ -

La députée de Rivière-des Mille-Îles, Linda Lapointe.

Une entreprise de Boisbriand bénéficie de l’Accord États-Unis-Mexique-Canada

La députée de Rivière-des-Mille-Îles, Linda Lapointe, a souligné les nombreux avantages de l’Accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC) pour l’entreprise de Boisbriand, Moov Activewear.

Située sur le boulevard de la Grande-Allée, cette entreprise réalise actuellement un projet de commercialisation dans le Nord-est des États-Unis, grâce à la confection de ses vêtements de sport pour femmes.

Les exportations et les importations représentent 60 % du PIB du Canada. Selon la députée Linda Lapointe: «En tant que nation commerçante, nous devons ajouter non seulement à notre liste de clients, mais aussi à la liste de nos vendeurs innovateurs, travailleurs, entrepreneurs et ambitieux.»

La stratégie de diversification commerciale du Canada vise à créer de nouvelles possibilités pour les entreprises canadiennes de prendre de l’expansion sur les marchés du monde entier, de faire croître notre économie et de créer de bons emplois bien rémunérés dans la classe moyenne.

«L’ouverture de nouveaux marchés pour les entreprises canadiennes est essentielle au renforcement de la classe moyenne et à la croissance de notre économie,  que ce soit dans Rivière-des-Mille-Îles et partout au pays. C’est exactement ce que font des accords commerciaux comme l’Accord États-Unis-Mexique-Canada», a indiqué la députée Lapointe.

Elle renchérit ainsi: «Lorsque nous avons formé le gouvernement, nous savions que pour faire croître la classe moyenne et trouver de nouvelles possibilités pour les entreprises et les entrepreneurs, nous devions penser au-delà de nos frontières. L’AEUMC et la diversification du commerce profiteront aux entreprises, aux travailleurs et à leurs familles, ici même, dans la circonscription.»

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Metro Rosemere
- PUBLICITÉ -
Top