- PUBLICITÉ -
Une décision attendue sous peu

(Photo Michel Chartrand)

Une décision attendue sous peu

Implantation d’une gare à Saint-Janvier

Les citoyens de Mirabel, dans le secteur de Saint-Janvier, pourront-ils enfin bénéficier d’une gare, dans ce secteur traversé par la ligne de train Montréal–Blainville–Saint-Jérôme? Selon les informations, il semble que le projet soit sur le point de connaître un développement positif. C’est du moins ce que pense l’Agence métropolitaine de transport (AMT), la ville de Mirabel, et le Conseil intermunicipal de transport des Laurentides (CITL).

Les acteurs impliqués dans le dossier de l’implantation d’une gare dans le secteur de Saint-Janvier, du côté ouest du chemin de fer, au bout de la rue Victor, ont été entendus, le 5 novembre dernier, par la Commission de la protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ). Cette instance doit émettre son avis quant à la possibilité du changement de zonage des terres ciblées pour l’implantation de la gare.

Dans ce dossier, on se rappellera qu’en 2006, la Ville de Mirabel avait essuyé un refus pour l’implantation d’une gare sur le côté est de la voie ferrée. Opposée au projet, l’Union des producteurs agricoles (UPA) plaide en faveur de la préservation des terres agricoles pour ne pas nuire à une ferme avicole située à proximité du terrain convoité. «C’est faux de croire que ces terres ont une grande valeur agricole. Nous sommes persuadés qu’elles ont été mal répertoriées. Il suffit d’y marcher pour s’en apercevoir», d’affirmer pour sa part Hubert Meilleur, maire de Mirabel.

Pour préserver les terres agricoles, l’UPA propose d’implanter la gare au sud de la rue Charles, une idée rejetée par la Ville à cause de l’importance de la circulation et du manque d’espace pour installer des quais. La décision devrait être connue sous peu. Déjà, l’AMT a budgété les sommes nécessaires pour aller de l’avant avec le projet de construction d’une gare. «Nous avons le budget dans nos coffrets depuis plusieurs années», de soutenir Joël Gauthier, président-directeur général de l’AMT, qui se dit confiant pour la suite des choses.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top