- PUBLICITÉ -
Saint-Eustache, entrepreunariat, Éric Bolduc, secteur de Saint-Janvier, bouteille isotherme intelligente BWEV, Kickstarter,

Éric Bolduc, concepteur de la bouteille isotherme intelligente BWEV. (Photo Benoît Bilodeau)

Une bouteille isotherme intelligente pour aider à mieux s’hydrater

Conçue par un résidant de Saint-Eustache

Il y travaillait depuis plus de deux ans à temps partiel, mais lorsque la pandémie de la COVID-19 a fait son apparition, Éric Bolduc a carrément décidé de quitter son emploi à temps plein pour se consacrer pleinement à son projet de développer une bouteille isotherme intelligente. Ses efforts ont été récompensés puisque la bouteille en question, qui a pour nom BWEV, est maintenant devenue réalité.

Originaire du secteur de Saint-Janvier, à Mirabel, et résident de Saint-Eustache, c’est à partir de chez lui que tout a commencé et que l’ensemble du projet a été mené jusqu’à ce jour. Son objectif n’était pas que de développer un produit pour le vendre, mais de mettre en marché quelque chose qui contribuerait au bien-être et à la santé des gens. Dès les premiers instants, cette idée a pris la forme d’une bouteille isotherme intelligente qui permettra aux gens de mieux s’hydrater.

Un rêve à réaliser à temps plein

«C’est un rêve que je travaillais à temps partiel, jusqu’au jour où cette crise est arrivée. Cela a changé mes perceptions. Je me suis alors dit que je n’avais qu’une vie à vivre et que si je voulais aller jusqu’au bout de mon rêve, je devais m’y mettre corps et âme. À la fin de 2020, j’ai donc quitté le poste de directeur général dans un commerce de détail pour me consacrer à 100 % à ma bouteille BWEV», de relater Éric Bolduc qui, après explications bien sûr, a reçu le plein appui de sa conjointe, même si celle-ci n’est pas associée comme tel au projet. Une décision profitable car le projet est devenu, six mois plus tard, plus que concret : les premières bouteilles sont déjà disponibles en précommande et, surtout, le résultat répond pleinement aux aspirations du concepteur.

«C’est un produit québécois de très haute qualité et écologique, qui va aider et accompagner les gens à s’hydrater. C’est aussi une bouteille intelligente et efficace, mais simple parce qu’elle n’a pas besoin d’être synchronisée avec une application», de poursuivre l’homme de 45 ans.

La technologie au service de la bouteille

La technologie qu’évoque M. Bolduc repose sur le bouchon de la bouteille, lequel est doté d’un écran tactile permettant d’afficher la température du liquide à l’intérieur, de fixer des alarmes de rappel réglables pour boire et d’indiquer si le breuvage a été inerte huit heures ou plus. Un chargeur USB magnétique permettra à ce bouchon d’être fonctionnel pour une durée d’un à deux mois, selon l’utilisation qu’on fait de la bouteille.

Également, le concepteur a opté pour un contenant en acier inoxydable léger, d’une capacité de 600 ml, et une ouverture de goulot plus grande. Et il est possible d’introduire facilement des glaçons dans cette bouteille offerte pour le moment en trois couleurs, soit barbe à papa, ébène et ivoire.

Le choix de cette dernière couleur n’est pas anodin car l’emblème de la bouteille BWEV est un éléphant, un animal non seulement en constant danger pour ses défenses d’ivoire, mais qui aussi reconnu pour sa mémoire légendaire et sa capacité à retracer, plusieurs mois après, des plans d’eau pour boire.

Enfin, M. Bolduc tenait à ce que son projet ait une portée écologique et c’est pourquoi son entreprise a choisi de s’associer à la Fondation David Suzuki, Équiterre et au Centre refuge Nymous. Un don de 1 $ sera versé à l’un de ces organismes, selon le choix de l’acheteur.

Éric Bolduc a même pensé au choix d’une usine de fabrication qu’il juge respectueuse de l’environnent et des employés. Celle-ci est située en Chine car pareille usine de fabrication pour de telles bouteilles n’existe pas au Québec et Canada.

Disponible en précommande

Question de permettre à plus de gens de bénéficier des rabais offerts via la campagne de financement actuellement en cours sur la plateforme Kickstarter, Éric Bolduc a décidé de la prolonger jusqu’à ce vendredi 30 avril. En tout, 1 050 bouteilles sont disponibles et chacune est en vente au coût de 65 $ (taxes incluses), excluant les frais de livraison. D’autres options sont aussi offertes pour l’achat de deux bouteilles et plus.

La livraison des bouteilles commandées est prévue à partir du mois de juin prochain. Pour en savoir davantage: [https://kickstarter.com/projects/bwev/bwev].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top