- PUBLICITÉ -

Stéphane Gravel est ici entouré de ses deux filles, Amélie et Mélissa, toutes deux impliquées au sein de l'entreprise familiale.

Une bonne saison 2020 pour la Pépinière Gravel et filles

Avec la pandémie, nombreux sont ceux qui ont décidé d'entreprendre des projets d’aménagement extérieur. L'équipe de la Pépinière Gravel et filles, à Blainville, peut témoigner de cet engouement, elle qui a connu des mois records en mai et juin. Après un été plus tranquille, les activités reprennent, si bien que l'automne s'annonce également bien occupé, confirme la directrice des opérations, Amélie Gravel.

«On est chanceux par rapport à d’autres secteurs d’activité. On ne voit pas de répercussions négatives de la COVID-19 cette année. Nous, on s’inquiète plus pour le printemps prochain, car beaucoup de gens qui avaient à faire des travaux les ont faits cette année», précise-t-elle.

Amélie Gravel mentionne que, le printemps dernier, de 10 à 11 camions de livraison étaient sur la route, chaque jour, afin de répondre aux nombreuses commandes, soit pratiquement le double qu’en temps habituel. «On a été extrêmement occupés en mai et en juin», souligne-t-elle, tout en précisant que les activités ont repris de plus belle après la rentrée scolaire.

Une entreprise familiale

Établie à Blainville depuis 38 ans, l’expertise de la Pépinière Gravel et filles est sollicitée tant pour la réalisation de projets horticoles que pour la mise en oeuvre de travaux de construction. Le propriétaire, Stéphane Gravel, peut compter sur le soutien et l’implication de ses deux filles, Mélissa et Amélie, dans les différents départements de l’entreprise: vente et transport de produits de vrac (terre, sable, pierres, paillis, etc.), culture de cèdres, boutique de jardin et déneigement.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top