- PUBLICITÉ -
Un projet de plus de 47 millions: Le Monroe arrive à Blainville

Un aperçu du projet immobilier Le Monroe.

Un projet de plus de 47 millions: Le Monroe arrive à Blainville

136 unités de condo et penthouse, 10 maisons de ville, dont les grandeurs varient de 667 à 2 407 pieds carrés, le tout offert en une, deux ou trois chambres, voici ce que propose Cosoltec Construction et le Fonds immobilier de solidarité FTQ, dans un tout nouveau projet multirésidentiel à venir à Blainville.

Réalisé en deux phases, le projet s’inscrit dans une habitation de prestige alliant luxe et détente. «Voilà 18 ans que je vis dans le secteur et la morphologie du site m’a toujours charmé», a mentionné le président de Cosoltec Construction, Michel Grennan, lors d’une conférence de presse rassemblant plusieurs personnalités de la région.

Situé sur une érablière, à quelques pas du domaine Fontainebleau, soit l’endroit même où sera érigé le projet haut de gamme, Le Monroe arbore la signature de luxe du milieu urbain en banlieue. Intégrant des matériaux comme le bois, la pierre et le verre, on vise ici le design épuré avant tout. Les unités se veulent ensoleillées, grâce à une fenestration d’envergure, et dotées d’une insonorisation supérieure.

Les deux bâtiments seront reliés par une cour arrière commune et offriront, de leurs quatrième et septième étages, une vue incroyable sur la nature des Basses-Laurentides, indique‑t‑on.

Notons qu’un service de conciergerie à la carte sera offert à tous les résidents, ainsi qu’une salle d’entraînement, une piscine, un espace pour un lave-auto intérieur, des caméras de surveillance, de la domotique, etc.

Le Monroe vise une clientèle entre 45 et 60 ans ainsi que des jeunes couples trentenaires ou encore séparés.

À propos du Fonds immobilier de solidarité FTQ

Créé en 1991 par le Fonds de solidarité FTQ, le Fonds immobilier de solidarité FTQ forme des partenariats stratégiques avec des promoteurs et des constructeurs, en vue d’investir dans des projets d’immeubles où il fait bon vivre ou travailler, et dont les retombées profitent à l’ensemble de la société québécoise. En agissant comme levier économique, le Fonds immobilier favorise le démarrage de projets structurants de toutes tailles, dans les secteurs résidentiel, de bureaux, commercial, industriel et institutionnel.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top