- PUBLICITÉ -

Photo Benoît Bilodeau – Accompagnée de Raymond Tessier, conseiller municipal, Isabelle Mattioli, mairesse suppléante de la Ville de Saint-Eustache, ainsi que de Jean-Philippe Thibault et Christine Mathers, qui ont travaillé à ce projet, Brigitte Mathers, présidente du Groupe Mathers, s’apprête à couper le traditionnel ruban marquant l’ouverture officielle du complexe de jeux Ô-Puces-Pocus.

Un nouveau complexe de jeux appelé Ô-Puces-Pocus pour le Groupe Mathers

Déjà propriétaire d’une carrière, d’un marché aux puces, d’un centre sportif, de deux restaurants et d’un spa, le Groupe Mathers a ajouté à son offre de services avec l’inauguration d’un super complexe de jeux appelé Ô-Puces-Pocus, lequel sera destiné aux jeunes âgés de 0 à 12 ans.

En présence de membres de sa famille, d’élus municipaux, de représentants de la Chambre de commerce et d’industrie MRC de Deux-Montagnes (CCI2M) et de quelques artisans de ce projet, la présidente du Groupe Mathers, Brigitte Mathers, a procédé, le vendredi 18 octobre dernier, quelques heures avant que les jeunes puissent y pénétrer une première fois, à l’inauguration officielle des nouveaux lieux. Ceux-ci ont été aménagés à l’intérieur du bâtiment du Marché aux puces de Saint-Eustache, tout à côté de l’aire de restauration.

Précisons que la conception et la réalisation de ce projet, qui a nécessité un investissement majeur, se sont déroulées sur une période d’un an et demi. Des fournisseurs locaux ont été mis à contribution, tout comme des employés du Marché aux puces. Également, des commerçants de bâtiment intérieur ont collaboré au projet puisque leurs kiosques ont dû être déplacés, puis réaménagés.

Offrir ce qu’il y a de mieux

«Cette nouvelle aire de jeux grande surface présente un cachet unique. Nous croyons fermement en son succès auquel est attachée toute une équipe professionnelle. Ensemble, nous visons à offrir ce qu’il y a de mieux en matière d’amusement à une jeune clientèle aspirant à quelque chose de différent et de stimulant au sein même du vaste et réputé établissement commercial qu’est le Marché aux puces de Saint-Eustache», de mentionner Mme Marthers, surtout heureuse de voir que le défi que s’était fixé son équipe avait été relevé.

Le conseiller municipal du district des Îles, Raymond Tessier, s’est fait le porte-parole de la Ville de Saint-Eustache pour saluer cet investissement dans son quartier, mentionnant que ce projet ne s’était pas matérialisé «par magie», une allusion au nom du complexe de jeux trouvé dans le cadre d’un concours.

«Il y a des gens qui ont travaillé fort et qui ont cru en ce beau projet. C’est aussi un projet qui s’inscrit dans notre volonté d’avoir une ville avec une conception familiale. Bravo à la famille Mathers qui a su se renouveler», a-t-il dit, non sans mentionner que la Ville travaille actuellement sur un projet «gagnant-gagnant» de journée familiale au complexe Ô-Puces-Pocus pour la prochaine semaine de relâche.

Des modules de jeux et des salles de réception

Aménagé donc tout près de l’aire de restauration, le complexe de jeux se déploie sur une surface de 12 000 pieds carrés et comporte six modules de jeux aux couleurs éclatantes et aux noms évocateurs, à savoir «Le Village des explorateurs», «La Grenouillière», «La Falaise de Tarzan», «La Savane», «Les catacombes enchantées» et «Le Gorille».

Une section additionnelle est même destinée aux 0 à 3 ans, qui pourront évoluer dans une section spécialement aménagée, avec différentes commodités des plus sécuritaires, pour eux et leurs accompagnateurs.

Aussi, les jeunes pourront profiter de six salles de réception privées, proposant autant de thématiques, pour des anniversaires ou autres occasions de célébrations, comme pour l’Halloween, Noël et ainsi de suite.

Aux jeunes maintenant d’en profiter pleinement les vendredis, de 9 h à 20 h, ainsi que les samedis, de 8 h 30 à 17 h. Pour d’autres informations ou pour des réservations, il suffit de communiquer au 450 472-6660 ou, par courriel, à l’adresse opucespocus@gmail.com. Aussi, le complexe a sa page Facebook qu’on peut consulter sur le [www.facebook.com/pg/opucespocus].

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top