- PUBLICITÉ -
Entête - Économie

Tournée vers le monde

Laurentides économique

Saviez-vous que l’organisme Laurentides international n’est plus? Il a disparu du paysage de la région pour faire place à la mise en place d’une nouvelle structure: Laurentides économique. L’objectif: aider et accompagner les entreprises de la région qui désirent se tourner vers le marché mondial. Zoom sur l’ère de la mondialisation à partir de l’expertise locale.

«Nous étions rendus à l’étape de revoir la mission et le travail de l’organisme, un travail qui a été fait en collaboration et en partenariat avec l’ensemble des centre locaux et sociétés de développement de la région», explique Yvon Cormier, directeur général de la nouvelle entité.

Le but de l’organisme est de «stimuler la croissance économique des Laurentides en favorisant le financement des partenaires de son développement ainsi que la cohérence et la mise en commun de leurs actions, et en encourageant l’essor économique des membres de Laurentides économique», peut-on lire dans le plan d’affaires de Laurentides économique.

«L’idée est de revenir vers les enjeux régionaux de développement international afin de répondre aux besoins de nos entreprises et de l’économie locale. La région des Laurentides a été l’une des premières au Québec à créer un modèle d’organisme comme Laurentides économique. Maintenant, ce modèle de partenariat peut être implanté à l’échelle du Québec», mentionne le directeur général de l’organisme, visiblement satisfait de la croissance de son organisme.

Il y a trois mois, les acteurs économiques publics de la région en sont venus à une entente de collaboration avec Laurentides économique. Le but: définir des créneaux d’expertises précis. De fait, avec la Conférence régionale des élus des Laurentides, il a été convenu que Laurentides économique aurait à travailler en lien avec les créneaux d’excellence de la région.

«De concert avec les divers projets, ententes, comités et fonds instaurés et gérés par la CRÉ des Laurentides, et compte tenu des préoccupations générales des huit MRC et CLD du territoire laurentien, Laurentides économique jouera un rôle de premier plan dans les domaines des créneaux d’excellence», peut-on lire dans le plan d’affaires.

Parmi ses points d’intervention, on retrouve la promotion du territoire et coordination des actions des organismes, exportation, immigration ainsi que le mentorat. «Il y a des besoins de main-d’œuvre dans la région. Il y a des entreprises et des secteurs d’activité qui nous demandent de regarder pour faire du recrutement. Les secteurs de la santé et de l’éducation sont des exemples de domaines où il y a des demandes en emploi qui vont devoir être comblées dans les Laurentides», explique le directeur général.

Quels sont les défis à venir? «Le financement et la stabilisation de nos moyens sont sans aucun doute nos défis pour les prochains mois. Il nous faut du financement stable et récurant, et ce, dans un contexte où le gouvernement s’est désengagé», explique Yvon Cormier.

Selon le directeur général, il semble que la région des Laurentides attire un fort pourcentage d’entreprises dans le secteur manufacturier, notamment dans les secteurs du meuble, de l’agroalimentaire et de l’aéronautique.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top