- PUBLICITÉ -
«Rona gage sur son service»

(Photo Michel Chartrand)

«Rona gage sur son service»

Rendez-vous matinaux de l’AGAB

Dans le cadre de ses rendez-vous matinaux, l’Association des gens d’affaires de Blainville (AGAB) a reçu Éric Méthot, directeur principal, Personnes et culture, opération de détails chez Rona. Le sujet de sa conférence: Se positionner en tant qu’employeur de choix en contexte de pénurie de main-d’œuvre.

«On ne veut pas être le Costco de la rénovation. On veut se démarquer. Rona gage sur son service», a établi d’emblée ce dernier, d’avis que les changements qui se produiront au cours des 10 prochaines années seront équivalents, en terme d’envergure, à ceux qui sont survenus depuis 100 ans.

D’avis aussi que les employés d’aujourd’hui jouent un rôle déterminant dans le succès d’une entreprise. «Ce sont eux qui nous demande d’être responsable et engagé en tant qu’employeur», souligne-t-il. M. Méthot affirme que les entrevues d’embauche des années 2000 sont aux antipodes de ce qui prévalait il y a tout juste 10 ans. «Ce sont les employés qui nous passent en entrevue», affirme-t-il. Reste que les entrevues servent davantage à détecter le talent chez les gens que les connaissances en soi. «Chez nous, on embauche l’attitude d’abord. On recherche les compétences à développer chez nos futurs employés puis, on les forme. À tous les niveaux», ajoute-t-il. Parce que, fait-il remarquer, le «One size fits all» en matière de recrutement est un processus carrément dépassé qui ne s’applique plus aujourd’hui.

Comment cloner les meilleurs?

Depuis trois ans, Rona sonde ses meilleurs employés afin de développer une stratégie qui lui permettrait une meilleure rétention au niveau de ses ressources humaines. «Nous savons que nous nous dirigeons vers une pénurie de main-d’œuvre. La clé, c’est de garder ses meilleurs employés… et de les cloner!», lance-t-il à la blague. Plus sérieusement, le défi de Rona, estime M. Méthot, demeure de se faire connaître, de l’intérieur comme de l’extérieur. «C’est impératif pour nous de devenir un employeur de choix», tranche-t-il.

Pour ce faire, plusieurs gestes ont déjà été posés par les dirigeants. Comme, entre autres, celui d’avoir épuré le système d’embauche, ciblé davantage le genre d’employé recherché (l’emphase est mis sur les baby boomers), le site d’emploi sur le Web, une meilleure flexibilité au niveau des horaires de travail et bornes de recrutement à l’entrée de chaque magasin.

Pour connaître les prochaines activités qui figurent au calendrier de l’AGAB, visitez le [www.agab.qc.ca] ou composez le 450-433-1155.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top