- PUBLICITÉ -
Rallye-relève: quand la culture familiale devient florissante

Mathieu Poirier

Rallye-relève: quand la culture familiale devient florissante

L’Aile jeunesse de la Chambre de commerce et d’industrie Thérèse-De Blainville a tenu, jeudi dernier, son Rallye-relève automnal dans l’espace du Jardin Dion, ce qui a donné l’occasion à la famille Dion de souligner son 60e anniversaire d’activités commerciales dans le domaine horticole, le virage entrepris par la troisième génération ainsi que sa nouvelle image corporative.

Animé par le président de l’Aile jeunesse, Louis-Pierre Desjardins, le rendez-vous des jeunes entrepreneurs a d’abord été souligné par la nomination des finalistes qui se retrouveront Dans l’œil de la relève, le 27 novembre, au District 23, soit: Sarah-Ève Kemp (Golf In Boisbriand), les sœurs Geneviève et Stéphanie Tremblay (Studio Moov) et Angèle Courville (Musique sur mesure).

Ouvrant la cérémonie hommage à l’entreprise Dion, la mairesse de Sainte-Thérèse, Sylvie Surprenant, a d’abord souligné l’à‑propos de tenir ce 5 à 7 de l’Aile jeunesse dans un lieu où la troisième génération s’implique activement. «La plus grande difficulté d’une entreprise, c’est de survivre à la première génération, alors qu’ici, on parle de la troisième. Les Dion, c’est vraiment une affaire de famille et de cœur», a souligné Mme Surprenant, visiblement admirative.

Serge Dion, le président de l’entreprise qui portera désormais le nom écourté de Jardin Dion, s’est ensuite étendu sur le parcours des trois générations à la tête du commerce familial. «En 60 ans, il s’en est passé des choses», a d’abord relevé celui‑ci avec une pointe d’humour.

Il a rappelé l’ouverture du centre de pavage à Boisbriand, dans le but d’élargir les activités de l’entreprise, puis le déménagement de la demeure familiale. Wilfrid, son père, a été l’un des fondateurs de Botanix, ce regroupement d’horticulteurs. Puis 1992: année où un immense incendie a complètement détruit le magasin, qui a tout de même été reconstruit au cours de la même année.

Au fil des années, l’entreprise a récolté plusieurs prix prestigieux, assurant ainsi sa réputation en aménagement paysager et pour son centre de jardin. Selon lui, une bonne partie du succès est attribuable à l’implication indéfectible des Dion dans leur communauté et la liste des causes appuyées est longue.

«Si nous en sommes aujourd’hui avec une belle réussite, c’est d’abord grâce à une clientèle fidèle et sans cesse grandissante et aussi grâce à nos fournisseurs qui sont aussi nos partenaires et une communauté qui nous rend si fiers», a souligné M. Dion.

Il a profité de l’occasion pour remercier chaleureusement ses employés, dont certains travaillent pour l’entreprise depuis 40 ans.

Il a ensuite présenté chacun des membres de la troisième génération: Hélène Dion, Caroline Dion, Mathieu Poirier et Maxime Champagne, qui se sont tous engagés à reprendre le flambeau avec les mêmes valeurs que leurs prédécesseurs.

Quant à la nouvelle image corporative, elle est désormais associée à un logo renouvelé et à une signature traduisant bien les activités de Jardin Dion: Cultivons l’art de vivre. L’équipe Dion a choisi des slogans explicites et fort inspirants: Nous faisons fleurir vos idées; Nous sommes des génies en herbe; Des conseils fertiles; Nous semons la magie.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top