- PUBLICITÉ -
Projet de reboisement: CO2 Environnement doublement soutenue par la SODET

Les promoteurs du projet

Projet de reboisement: CO2 Environnement doublement soutenue par la SODET

La Société de développement économique Thérèse-De Blainville (CLD) a décidé de soutenir doublement l’entreprise CO2 Environnement en lui octroyant deux subventions, issues de deux programmes distincts (Fonds d’économie sociale et de développement durable ainsi que Jeunes promoteurs).

C’est donc un montant de 25 000 $ qui a été remis aux fondateurs et actionnaires de l’entreprise, Pierre-Luc Lamontagne et Luc Guimond. «Le projet de CO2 Environnement est parmi ceux qui ont suscité le plus d’enthousiasme de la part de la SODET. À preuve, deux de ses fonds ont pu lui venir en aide et contribuer à la deuxième plantation massive d’arbres», a tenu à souligner la vice-présidente de la SODET et mairesse de Boisbriand, Marlene Cordato.

Sise à Lorraine, CO2 Environnement s’est donné comme mission de planter un maximum d’arbres pour réduire les gaz à effet de serre, restaurer les forêts et vendre les crédits de carbone qui en résultent. Dans ce but, elle orchestre des plantations massives d’arbres. Mentionnons au surplus qu’à ce chapitre, l’entreprise a innové en faisant homologuer un projet de reboisement selon la norme internationale CarbonFix (Gold Standard Transition) et validé par une tierce partie, Rainforest Alliance, une première en Amérique du Nord. «C’est une excellente nouvelle pour le marché volontaire de crédits de carbone au Québec. Notre projet de reboisement est d’une superficie de 110 hectares de terrain dans la région métropolitaine, pour un potentiel de séquestration de 41 890 tonnes de CO2, équivalant aux émissions annuelles moyennes de 8 000 voitures compactes», a illustré l’un des associés, Luc Guimond.

Système de plafonnement et d’échange de carbone

Actuellement, l’entreprise offre sur le marché volontaire, à des entreprises désireuses de compenser leurs émissions de gaz à effet de serre, ses crédits de carbone accumulés. Elle mise aussi sur le fait que, depuis le début de l’année 2013, 75 firmes établies au Québec sont obligées de se soumettre au système de plafonnement et d’échange de carbone dans le cadre de la bourse du carbone instaurée par le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs.

Concrètement et localement, CO2 Environnement, c’est un vaste projet de reboisement urbain et semi-urbain en périphérique de Montréal, comprenant plusieurs projets locaux. À ce jour, plus de 375 000 arbres ont été plantés, 120 hectares boisés, soit l’équivalent de plus de 800 patinoires, et 40 000 tonnes de CO2 séquestrées.

Mentionnons en terminant que la création et le développement de cette entreprise ont nécessité un investissement de 424 000 $. Pour en savoir davantage, consultez le site Web de l’entreprise au [www.co2environnement.com/index.php] ou contactez les promoteurs du projet au 514-827-6194.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Sucré
- PUBLICITÉ -
Top