- PUBLICITÉ -
Pourquoi il faut envisager la publicité sur les mobiles

L’invité de la Chambre de commerce et d’industrie Thérèse-De Blainville, le directeur général, Mobile et Plateformes à Groupe Pages Jaunes, Matthieu Houle.

Pourquoi il faut envisager la publicité sur les mobiles

Les membres de la Chambre de commerce et d'industrie Thérèse-De Blainville ont dîné avec Matthieu Houle, le mercredi 15 février, lors de leur rencontre mensuelle.

Occupant le poste de directeur général, Mobile et Plateformes à Groupe Pages Jaunes, ce dernier s’est entretenu ou plutôt a démystifié le rôle du marketing mobile. Car qui dit marketing, dit également publicité. Et cette fois-ci, c’est une plateforme différente qui a été visée par les compagnies de marketing: les téléphones intelligents.

Chiffres à l’appui, M. Houle a démontré pourquoi le mobile était en train de surclasser l’ordinateur de maison. Primo, il faut savoir qu’il y a eu à ce jour quelque 3,7 millions de téléchargements d’applications sur le téléphone. Dans 95 % des cas, chaque téléchargement a eu une durée de vie d’environ six mois, après quoi il tombait dans l’oubli le plus total.

Se suivent également, dans l’ordre et le désordre, d’autres chiffres tout aussi frappants. Ainsi, 66 % des gens dormiraient près de leur téléphone, les usagers utiliseraient leur téléphone davantage chez eux, et d’ici 2014, il y aurait autant d’utilisateurs sur le mobile que sur l’ordinateur de la maison.

De plus, avec le pape qui tweete désormais sur le iPad, la clientèle des 55 ans et plus serait bien représentative sur les mobiles. En d’autres mots, le téléphone intelligent n’est pas uniquement réservé aux plus jeunes.

«Il faut savoir que 77 % des utilisateurs du mobile ont contacté une entreprise à la suite d’une recherche locale; 88 % vont entreprendre une action dans les 24 heures qui suivent. Ils recherchent quoi? Du contenu, des produits, des commentaires, etc.», souligne M. Houle.

Êtes-vous là?

Si les publicités ont tendance à s’afficher de plus en plus sur le mobile, force est de constater que leur site Web laisse souvent à désirer, croit le directeur général de Mobile et Plateformes à Groupe Pages Jaunes.

«Il faut optimiser votre site Web pour le mobile. Trop souvent, lorsque l’utilisateur manifeste un intérêt pour une entreprise et se rend sur le site en question, celui-ci ne contient rien ou pas grand-chose, d’où l’importance de le maximiser, et ce, en tenant compte que l’écran d’un mobile est beaucoup plus petit.»

Des chiffres qui parlent d’eux-mêmes

Selon des données obtenues sur le site [www.lemonde.fr], les abonnés à la téléphonie mobile étaient plus de cinq milliards au début de l’année 2011.

«L’agence onusienne chargée des questions relatives aux technologies de l’information et de la communication espère que la moitié au moins de la population mondiale aura accès à la téléphonie mobile à large bande (3G) d’ici à 2015», peut-on lire sur le site.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top