- PUBLICITÉ -
Entête - Économie

Mirabel offre des bourses à cinq jeunes entrepreneurs

La Ville de Mirabel a récemment remis des subventions à de jeunes citoyens et entrepreneurs; eux qui s’accomplissent et qui contribuent à l’enrichissement de leur communauté. Le tout a été donné par le biais du Volet jeunesse du Fonds d’aide aux entreprises, géré par l’organisation municipale Mirabel économique.

Les entreprises B.B.

Lisa-Tina Beaudoin-Bernatchez, entrepreneure en entretien ménager et en soin à domicile, a reçu un montant de 3 000 $. La jeune femme de 24 ans a démarré son entreprise il y a plus d’un an et elle s’est lancée dans cette aventure tout en maintenant un poste au sein d’une compagnie de transport. Le montant lui servira à la structuration de l’entreprise, à l’instauration d’un système comptable et d’une plateforme de gestion de rendez-vous.

École de danse R. Jasmin

Jolène et Roxanne Jasmin-Larocque ont reçu un montant similaire de 3 000 $, alors qu’elles ont décidé de prendre en charge l’école de danse de leur mère qui existe depuis plus de 15 ans à Mirabel. L’endroit est toujours reconnu pour la qualité de son service et son approche ciblant avant tout l’estime de soi. La somme servira donc à mettre en place des plateformes Web qui permettront l’inscription en ligne et une identité visuelle attrayante et accrocheuse pour l’école.

Les poules pondeuses

Émile Joly, 11 ans, se spécialise dans l’élevage de poules pondeuses et en vente d’œufs. Il a reçu une somme de 800 $ qui lui servira à l’aménagement et à l’agrandissement de l’espace nécessaires afin de recevoir une vingtaine de poules supplémentaires. Ayant débuté avec 7 oiseaux, il en a maintenant une trentaine, et ce, après deux ans d’élevage. Il faut mentionner qu’Émile a grandi au sein d’une famille d’agriculteurs qui carbure à l’entraide et au dépassement de soi. Cette famille a permis au garçon de convertir le cabanon familial en parc à poules.

Les courges d’Alexis

Âgé de 14 ans, Alexis Joly est également issu d’une famille d’agriculteurs. Il a reçu 475 $ pour son projet entrepreneurial en plantation et vente de courges qu’il a mis de l’avant sur la terre de son grand-père. Le montant qui a été donné servira à l’achat de matériel nécessaire à l’aménagement et à la culture de ses merveilleuses courges. Le jeune homme bénéficie aussi de l’appui de ses amis et de sa famille lorsqu’arrive le temps de ses récoltes.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top