- PUBLICITÉ -
L’inventivité et la persévérance des nouveaux promoteurs

Photo Yves Déry:

L’inventivité et la persévérance des nouveaux promoteurs

Soutien au travail autonome

Pour la toute première fois, la Société de développement économique Thérèse-De Blainville (CLD), la SODET, de concert avec le Centre local d’emploi de Sainte-Thérèse, a reçu, dans le cadre d’un 5 à 7, les personnes qui ont bénéficié d’une aide de la mesure Soutien au travail autonome (STA) pour démarrer leur entreprise au cours des deux dernières années.

L’évènement se voulait d’abord et avant tout rassembleur et visait aussi à souligner l’esprit d’entreprise, l’inventivité et la persévérance des nouveaux promoteurs, tout en favorisant la création d’un réseau de contacts entre eux. Au cours de la cérémonie, tous les entrepreneurs présents se sont vu remettre un certificat Reconnaissance de la part d’Emploi-Québec et de la SODET.

Une mesure porteuse

Financée par Emploi-Québec et gérée par la SODET depuis sa mise sur pied, à la fin des années 1990, la mesure Soutien au travail autonome se traduit par un sérieux coup de pouce à l’entrepreneur en lui versant une allocation hebdomadaire pendant une période de 48 semaines.

Les commissaires au développement économique de la SODET, dans ce cas-ci Steve Mitchell et Christian Thibault, apportent quant à eux une assistance technique qui passe, entre autres, par l’accompagnement pour la rédaction du plan d’affaires, l’établissement de prévisions financières, la recherche de locaux commerciaux ou industriels, des visites de suivi.

Ce soutien, porteur de diversité économique, se révèle aussi fructueux en matière de création d’emplois et d’investissements. «Depuis 2003, pas moins de 305 entrepreneurs ont été acceptés par le programme, ce qui a favorisé la création de 435 emplois et généré des investissements de 8 580 668 $», a fait valoir Serge Dion, directeur général du Centre du jardin Dion et membre du comité STA depuis quelques années.

«Ça n’arrive pas souvent qu’on reconnaisse les efforts constants d’Emploi-Québec dans la valorisation de l’entrepreneuriat. Non seulement la cérémonie de ce soir nous en donne l’occasion, mais elle nous permet de constater que les personnes sans travail peuvent aussi se lancer à leur compte, démarrer leur entreprise et contribuer ainsi à la création d’emplois et de richesse», a quant à lui commenté le directeur général de la SODET, Charles Le Borgne.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top