- PUBLICITÉ -

Sylvain Tassé, PDG et copropriétaire de Quadra Plast et initiateur de la campagne «En attendant de vous revoir», Marie-Chantale Desjardins, copropriétaire de la Prohibition bar à bière, David Delli-Fraine, copropriétaire du restaurant DEUX et Luc Laplante, copropriétaire du restaurant l’Ardoise.

Les entreprises de Sainte-Thérèse mises au défi pour assurer la pérennité des restaurants

Le Groupement des entreprises de Sainte-Thérèse (GEST) lance la campagne «En attendant de vous revoir». Celle-ci vise à inciter les entreprises de Sainte-Thérèse qui n’ont pas subi les contrecoups financiers de la pandémie à investir dans les restaurants thérésiens.

Jusqu’au 25 décembre, les entreprises, dont plusieurs ont des budgets qui n’ont pas été dépensés cette année (commandites, événements, dîners d’affaires, etc.), sont invitées à utiliser ces sommes pour acheter des chèques-cadeaux dans les restaurants de Sainte-Thérèse. Les entrepreneurs pourront ensuite offrir ces cadeaux à leurs employés, fournisseurs, clients, ou même à un organisme de la région.

«C’est suite à un appel de Sylvain Tassé, PDG et copropriétaire de l’entreprise Quadra Plast, qui souhaitait trouver une façon d’aider les restaurateurs, que l’idée est née. La communauté d’affaires de la région est remarquablement solidaire et dynamique, je suis convaincue que plusieurs entreprises embarqueront dans ce mouvement», mentionne Caroline Du Paul, agente de liaison du GEST.

«Je réalise la chance que j’ai que mon entreprise soit en bonne situation financière. Lorsque la pandémie sera derrière nous, je souhaite pouvoir retourner dans mes restaurants préférés. Je voulais donc faire quelque chose dès maintenant pour assurer leur pérennité, révèle Sylvain Tassé. J’ai calculé le montant que je dépensais habituellement pour les dîners d’affaires, que je ne toucherai pas en 2020 et j’ai divisé ce montant en trois. Je mets au défi tout entrepreneur de faire le même exercice.»

M. Tassé est donc le premier entrepreneur à relever le défi. Il a remis des montants significatifs aux restaurants l’Ardoise, Prohibition bar à bière et le DEUX.

«Étant moi-même propriétaire d’un établissement qui est temporairement fermé, je confirme que cette campagne pourra apporter un baume sur ces mois extrêmement difficiles. D’abord, parce que le montant remis par M. Tassé est réellement apprécié, mais surtout par la solidarité qu’il démontre. J’en suis très émue», confie Marie-Chantale Desjardins, présidente du GEST et copropriétaire de Prohibition bar à bière.

La liste des restaurants de Sainte-Thérèse est disponible sur la page [www.ccitb.ca/resto]. Le défi s’adresse aux entreprises, mais les citoyens qui désirent embarquer dans le mouvement sont les bienvenus.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top