- PUBLICITÉ -
Le marché chinois s’ouvre au Carrefour Capital

(Photo Michel Chartrand)

Le marché chinois s’ouvre au Carrefour Capital

Entente entre la SODET et Sinologik

La Société de développement économique Thérèse-De Blainville (CLD), la SODET, vient d’annoncer son association à Sinologik, une entreprise québécoise spécialisée dans la promotion et le développement d’occasions d’affaires et la recherche d’investisseurs en Chine, assurant du coup l’ajout d’un volet chinois à son site Web www.carrefour-capital.com.

C’est d’ailleurs le 27 novembre dernier que la présidente de la SODET, Sylvie Surprenant, et le président de Sinologik, Guy Michaud, ont procédé à la signature d’une entente de partenariat qui promet de bénéficier autant aux entrepreneurs chinois et québécois qu’aux nombreux investisseurs chinois à la recherche d’occasions d’affaires.

D’avis que l’avenir du Carrefour Capital en Chine s’annonce prometteur, M. Michaud estime que le site répond à la fois à des besoins locaux et internationaux de recherche de capitaux et d’exploration de nouveaux marchés. «Il s’agit du meilleur outil pour mettre en relation les PME et les investisseurs. Les rapports entre les institutions chinoises et québécoises vont en bénéficier», a-t-il déclaré.

Paramètres de l’entente

L’entente de cinq ans, par laquelle Sinologik s’engage à implanter et à développer le concept Carrefour Capital en Chine à titre de démarcheur exclusif pour ce pays, permettra à l’entreprise de multiplier les démarches pour trouver des intervenants chinois qui agiront comme veilleurs pour leur localité et auront comme rôle principal de valider les informations fournies par les entrepreneurs et les investisseurs qui s’inscriront au réseau Carrefour Capital.

De fait, Sinologik Chine sera le premier veilleur en terre chinoise et exploitera d’abord le site au profit de la ville de Tianjin. En attendant l’identification d’autres veilleurs, Sinologik aura l’exclusivité de l’utilisation de Carrefour Capital en Chine. En contrepartie, Sinologik investira pour l’adaptation du site au contexte chinois et en fera la traduction et la mise à jour.

Tout ceci permet de croire que la SODET accroîtra la présence internationale du Carrefour Capital tout en se positionnant avantageusement dans l’immense marché chinois. «La trentaine de localités membres du Carrefour Capital au Québec pourront profiter de cette entente, puisque les entrepreneurs québécois inscrits dans le réseau auront la chance de pouvoir identifier des investisseurs chinois susceptibles de les aider à concrétiser leurs projets», de souligner à son tour le directeur général de la SODET, Charles Le Borgne.

Rappelons que Carrefour Capital a été développé et mis en ligne il y a 10 ans par la SODET, qui en assure aussi la gestion. Sa mission est de mettre en contact les PME à la recherche de capital de risque et les investisseurs autant privés qu’institutionnels. Carrefour Capital regroupe actuellement près de 200 investisseurs privés et 350 entreprises. La valeur globale des fonds disponibles atteint actuellement 1,8 milliard de dollars.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE

Concours restos de l'été
- PUBLICITÉ -
Top