- PUBLICITÉ -

Christian Fréchette, Michel Limoges et Stéphanie Gingras au Blainvillier, quelques minutes avant que ne débute l’assemblée générale annuelle de l’association des gens d’affaires de Blainville. Photo Christian Asselin

L’AGAB poursuivra la promotion de l’achat local

Michel Limoges succède à Christian Fréchette à la présidence

En poste depuis huit ans à titre de président de l’Association des gens d’affaires de Blainville (AGAB), Christian Fréchette a annoncé, mercredi, à l’occasion de l’assemblée générale annuelle de ce regroupement, qu’il cédait sa place à Michel Limoges, courtier immobilier de profession. Ce dernier a de grandes ambitions qu’il compte bien réaliser au cours de son mandat.

La promotion de l’achat local, un dossier qui a toujours préoccupé l’AGAB, sera au cœur des priorités du nouveau président et de la permanence. Conscient que de plus en plus de gens empruntent la voie du Net pour effectuer leurs achats, M. Limoges travaillera, de concert avec ses quelque 550 membres, à contrer ce phénomène.

«L’achat local sera au centre de nos préoccupations, affirme Michel Limoges. Le fait de faire partie d’une association de gens d’affaires n’est pas qu’un concept. Nous sommes tous dans le même bateau, pourquoi on ne s’aiderait pas? C’est le message que nous passerons à nos membres et nous serons là pour les accompagner dans leurs nouveaux défis.»

En annonçant son départ, Christian Fréchette a abondé dans le même sens que son successeur.

«Je quitte mon poste de président avec la conviction d’avoir fait de mon mieux, a-t-il mentionné, et avec aussi la certitude que d’autres après moi continueront de promouvoir les gens d’affaires de notre région, en n’oubliant jamais, le cœur de cet organisme, qui se veut un outil, un média afin de promouvoir l’achat local dans cette belle ville, cette belle région qui est la nôtre» .

L’heure est au bilan

En marge de l’assemblée générale annuelle de l’AGAB, la directrice générale, Stéphanie Gingras, a dressé un bilan positif de la dernière année d’opération. Elle a notamment parlé des retombées positives de la campagne d’achat local, d’une croissance du nombre de membres, évoqué des surplus budgétaires et vanté les nombreux conférenciers qui sont venus égayés les rendez-vous matinaux tout au cours de l’année, une activité qui plait aux commerçants et qui reviendra d’ailleurs en 2018-2019.

«Nous allons chercher l’élite des conférenciers» , insiste Mme Gingras, citant en exemple Daniel Ratthé, qui présentera sa conférence Le trip de ta vie, le 23 mai, à 7 h 15, au club de golf Le Fontainebleau. Oui, 7 h 15, c’est tôt, mais comme elle l’affirme, «on l’a toujours dit, l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt!»

«Nous avons sondé nos membres quant à leur taux de satisfaction par rapport aux Rendez-vous matinaux et plus de 95 % ont dit les apprécier» , renchérit la directrice de l’AGAB avant d’ajouter que la parole sera de plus en plus donnée aux membres lors de cette activité, afin qu’ils bénéficient encore davantage de cette visibilité.

Rappelons qu’il n’en coûte rien, pour les commerçants de Blainville, pour devenir membre de l’AGAB. Des frais sont toutefois exigés lors de certaines activités tels les Rendez-vous matinaux et le tournoi de golf annuel.

«Un réseau de contacts, c’est ce qui peut faire la différence entre un succès et un échec» , a rappelé Stéphanie Gingras, qui invite les entrepreneurs de la région à visiter le [http://agab.qc.ca] pour en apprendre davantage sur l’Association des gens d’affaires de Blainville, connaître les activités organisées pour favoriser le réseautage et prendre connaissance du calendrier d’activités.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top