- PUBLICITÉ -
La Ville de Sainte-Thérèse et ses employés s’entendent

(Photo Michel Chartrand)

La Ville de Sainte-Thérèse et ses employés s’entendent

Signature officielle de la convention collective

L’entente de principe était conclue depuis juillet dernier et la rédaction des documents étant finalement achevée, la Ville de Sainte-Thérèse et ses employés (cols blancs et cols bleus) ont enfin signé la nouvelle convention collective les liant l’un à l’autre.

Cette entente, d’une durée de quatre ans, s’échelonne donc du 1er janvier 2008 (la convention précédente étant échue depuis le 31 décembre 2007) au 31 décembre 2011. «C’est un moment heureux avec une conclusion gagnante pour les deux parties», de résumer la mairesse, Sylvie Surprenant.

Les ententes

Parmi les ententes survenues, mentionnons des augmentations salariales de l’ordre de 2,5 %, la mise en place d’une équipe de soir au niveau des balais de rue, la polyvalence des commis entre les services et une plus grande flexibilité de la liste de rappel, qui englobera, après les employés des Travaux publics, ceux des Parcs et bâtiments.

Une nouvelle clause à l’effet que les deux parties participent au financement des coûts du régime de retraite est aussi incluse. De plus, l’horaire de travail passe à 4,5 jours par semaine, pour un total de 40 heures de travail pour les cols bleus et de 34 heures pour les cols blancs. «Je tiens à remercier les deux équipes de négociations pour leur travail de longue haleine qui porte maintenant ses fruits. Elles ont su garder au cœur de leurs échanges la qualité des services rendus aux citoyens», a conclu la mairesse.

Rappelons qu’en juin dernier, les employés concernés avaient confié à l’exécutif syndical, par vote secret et dans une proportion de 92,6 %, le mandat de déclencher la grève générale au moment jugé opportun. Au même moment, une demande en conciliation avait été logée par la Ville afin, justement, de trouver un terrain d’entente et d’éviter la grève. Un mois plus tard, l’entente de principe touchant 88 employés réguliers et 125 employés à temps partiel et temporaires, tous cols bleus et cols blancs, était conclue.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE

Concours restos de l'été
- PUBLICITÉ -
Top