- PUBLICITÉ -
La parole aux femmes

(Photo Michel Chartrand)

La parole aux femmes

Déjeuner-conférence de la Chambre de commerce Bois-des-Filion–Lorraine

Le 16 mars dernier, quelques jours après la Journée internationale des femmes, la Chambre de commerce Bois-des-Filion–Lorraine a reçu trois femmes au parcours inspirant. Sur la tribune, Jocelyne Belley, Lili Poulin et Geneviève Lafond ont raconté leur histoire, chacune à sa façon.

Première à prendre la parole, Jocelyne Belley, courtier en immobilier, a survolé les quarante dernières années de sa vie, de son arrivée à Lorraine, en 1970 à aujourd’hui. Femme impliquée et d’action, elle aura laissé sa marque auprès de plusieurs organismes, notamment la Société canadienne de la Croix-Rouge, division de la MRC de Thérèse-De Blainville, la Fondation Drapeau et Deschambault, la Fondation André-Sénécal et l’Association féminine de Lorraine. Mme Belley aura en outre été la première femme à siéger au sein du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de Bois-des-Filion. «Faire partie d’un conseil d’administration, c’est un peu comme avoir sa propre PME. On apprend beaucoup», a-t-elle souligné. Propriétaire d’une crémerie, chocolaterie et confiserie pendant quelques années, Mme Belley aura ajouté quelques cordes à son arc en devenant membre de la Chambre de commerce, puis présidente de l’Association des marchands de Place Lorraine.

Sélectionnée en 2005 dans le cadre du projet Femme, politique et démocratie, Mme Belley fera, deux ans plus tard, une rencontre déterminante qui la guidera vers de nouveaux horizons: le courtage immobilier. «Dans tout ce que j’ai fait, ma devise a toujours été de vivre le moment présent et dans l’action», a terminé celle qui ne cache pas vouloir un jour partager son expérience en devenant mentor.

- Publicité -

Lili Poulin a été la seconde à prendre la parole. Autre femme activement impliquée dans toutes sortes d’organisations, Mme Poulin affirme avoir toujours été guidée par sa passion, dans tout ce qu’elle a entrepris. Épouse du président de la compagnie pour laquelle elle a œuvré un temps, Mme Poulin se souvient très bien de ces réunions où on lui demandait de faire le café, de prendre les «minutes» de la réunion ou même de certains clients refusant carrément de faire affaire avec elle. «Ils croyaient que le président leur avait envoyé sa femme alors que j’étais diplômée des HEC et qualifiée pour le poste», raconte-t-elle. Première femme élue au conseil municipal de Lorraine en 1991, puis en 1995, Mme Poulin agit depuis six ans à titre de présidente de l’Association féminine de Lorraine.

Enfin, troisième à prendre la parole, Geneviève Lafond a débuté son allocution en saluant le travail de ses deux prédécesseurs. «Si je n’ai pas connu les mêmes obstacles que vous, c’est probablement parce que vous avez défoncé des portes», a-t-elle indiqué. À l’emploi du Mouvement Desjardins depuis cinq ans, Mme Lafond se qualifie elle-même de femme d’action et de terrain. «Parfois, j’ai peur, mais ça ne m’empêche pas d’avancer quand même», assure-t-elle. Elle occupe aujourd’hui un poste en développement des affaires, ce qui lui permet, indique-t-elle, de se dépasser tout en laissant libre cours à sa créativité.

Pour connaître les prochaines activités de la Chambre, visitez le [www.ccbdfl.com] ou composez le 450-818-3481.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyagez avec Vasco
- PUBLICITÉ -
Top