- PUBLICITÉ -
La Brasserie Ste-Thérèse renaîtra de ses cendres

Voici ce à quoi ressemblera le projet Le BST 2, qui sera aménagé à l’entrée sud de Sainte-Thérèse.

La Brasserie Ste-Thérèse renaîtra de ses cendres

Un édifice à bureaux de 6 étages verra le jour

En juin 2016, une institution de la région, la Brasserie Ste-Thérèse, disparaissait en fumée après avoir été dévastée par un violent incendie. Trois années plus tard, on apprend que ce lieu mythique renaîtra de ses cendres alors qu’on projette d’y construire un édifice à bureaux de six étages, le BST 2.

Le promoteur Frédéric Harland, du Groupe Mainland, est l’un des entrepreneurs derrière ce projet. Originaire de la région, il a fait ses études collégiales à Lionel-Groulx et se rappelle avoir passé du bon temps à la brasserie, jeune adulte.

«La brasserie a marqué mes années de jeune adulte! Et je passais souvent devant en me demandant ce qu’il allait se passer avec ce terrain vacant!»

C’est en discutant avec un ami, John Morrisson, président de Bingswager Myre Pageau, une entreprise immobilière commerciale, que M. Harland a eu l’idée de faire revivre la Brasserie Ste-Thérèse.

«Ceux qui ont fréquenté la BST, plus jeune, ont aujourd’hui de 25 à 50 ans. Ils sont rendus entrepreneurs et ont réussi dans la vie, s’ils ne se sont pas accrochés les pieds là! Ce sont ces professionnels que l’on souhaite voir venir s’y installer.»

Bureaux… et restaurant

Le concept développé par le promoteur inclut un restaurant qui occupera le premier plancher, un stationnement intérieur et cinq étages de bureaux. Et non, le resto ne s’appellera pas La Brasserie Ste-Thérèse.

«Aujourd’hui, les gens aiment bien manger, bien boire, sans que l’endroit ne devienne un bar. Nous travaillons donc sur un concept de restaurant tendance, avec une belle terrasse» , de dire M. Harland, qui parle aussi d’un concept «scandinave, très épuré» pour décrire le projet.

«Le restaurant du bas est noir tandis que le reste de la bâtisse demeurera plus pâle. On y a aussi inséré des formes, à la demande de la Ville de Sainte-Thérèse, qui viendront donner de la dimension au bâtiment puisque l’esquisse de départ était ultra épurée. C’était un simple rectangle en hauteur!»

La première pelletée de terre est prévue en août prochain. Les travaux devraient s’échelonner sur un an pour une ouverture prévue à l’automne 2020. Pour en apprendre davantage, il suffit de visiter la page Facebook «Le BST 2» .

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top