- PUBLICITÉ -

Marina Dubois, propriétaire de la boutique Inédit du Nord, à Sainte-Thérèse.

Les ventes en ligne ont explosé ce printemps.
La boutique Inédit du Nord se fait un devoir d'encourager l'économie locale.

Inédit du Nord: une entreprise en pleine croissance

La boutique-cadeau Inédit du Nord connaît un essor sans précédent depuis ce printemps, la pandémie de COVID-19 ayant, contre toute attente, joué un rôle de catalyseur dans le développement de l'entreprise.

«On a fait au mois de mai plus [de ventes] qu’à Noël. Et le mois de juin, ça a été pareil», souligne la propriétaire, Marina Dubois.

Plutôt que de s’essouffler, l’engouement se maintient. Début juillet, l’achalandage en boutique et en ligne était encore supérieur à ce qui était observé avant le confinement. C’est que l’entreprise, qui a depuis deux ans pignon sur rue dans le Village de Sainte-Thérèse, a su se positionner de façon avantageuse sur le Web et s’attirer une nouvelle clientèle.

Encourager l’économie locale

Pour Mme Dubois, l’invitation du premier ministre François Legault à encourager l’achat local a eu un effet très positif. «J’ai été capable de m’inscrire au Panier Bleu dans les minutes qui ont suivi l’annonce du gouvernement. J’ai eu beaucoup de référencement de cette façon», précise la femme d’affaires.

Il faut dire que cette volonté d’encourager l’économie locale est au coeur des valeurs de l’Inédit du Nord depuis ses débuts. En effet, les produits et créations d’environ 150 entrepreneurs et artistes, oeuvrant en majorité au Québec et au Canada, sont à l’honneur dans la boutique. L’inventaire est varié et suit les coups de coeur de la propriétaire: papeterie, cartes de souhait, savons, crèmes, chandelles, vêtements, articles pour enfants, produits pour hommes, section zéro déchet, etc.

Le contexte des derniers mois a donc été favorable pour Marina Dubois qui, en demeurant très active sur les réseaux sociaux, a su faire connaître son commerce à plus grande échelle. La réponse est à ce point positive que l’entrepreneure envisage même d’ouvrir un second point de vente Inédit du Nord, un projet qui pourrait se concrétiser dès le printemps prochain si tout va pour le mieux. Pas question toutefois de précipiter les démarches, surtout avec les nombreux inconnus entourant une éventuelle deuxième vague de COVID-19. «On va attendre de voir comment ça va», dit-elle.

Inédit Cosmétiques

Marina Dubois a également développé une marque maison, Inédit Cosmétiques, une autre façon pour elle d’exprimer sa créativité. La gamme regroupe des produits naturels faits au Québec, dont des barres hydratantes et exfoliantes, un nettoyant pour le visage, un shampoing en barre et un beurre hydratant pour le corps. Inédit du Nord lui permet donc de s’accomplir en tant qu’entrepreneure, mais aussi en tant qu’artiste. «Avec mon concept de boutique, je n’ai vraiment pas de limite», se réjouit-elle.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top