- PUBLICITÉ -
Entête - Économie

Immigrants: Des employés potentiels arrivent dans les Basses-Laurentides

Le jeudi 2 mai, la Chambre de commerce et d’industrie Thérèse-De Blainville (CCITB) en collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Deux-Montagnes (CCI2M), accueillera sur son territoire 40 participants au programme Un emploi en sol québécois au Restaurant 425°F de Sainte-Thérèse. Ils rencontreront des employeurs potentiels tout en découvrant les attraits de la région des Basses-Laurentides.

Rappelons que ce projet vise à favoriser l’intégration en emploi des personnes immigrantes dans les régions du Québec. Initié par la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et appuyé par les chambres de commerce présentes dans les différentes municipalités des régions ciblées, le déploiement des activités se fait en concertation avec les organismes communautaires spécialisés dans l’accompagnement des personnes immigrantes ainsi qu’avec les instances régionales de Services Québec

«Dans le contexte de la rareté de main-d’œuvre, ce programme nous aide à faciliter l’arrimage entre les besoins en main-d’œuvre de nos entreprises et les personnes immigrantes se cherchant activement un emploi. C’est donc un outil facilitant pour nos employeurs qui sont bien souvent désemparés face à cette situation. Cela fait aussi un excellent lien avec notre programme Cap vers l’emploi, déployé en septembre 2018», a déclaré Cynthia Kabis, directrice générale de la CCITB.

«Je me réjouis à l’idée d’accueillir et d’aller à la rencontre des participants du programme Un emploi en sol québécois. C’est une opportunité pour nous de leur faire découvrir les attraits de notre belle région et de leur présenter pourquoi il fait bon d’y vivre. Nous leur avons réservé un emploi du temps agréable, mais bien rempli», a ajouté Madame Kabis.

Accueil chaleureux

Ainsi, la CCITB et la CCI2M réservent un accueil chaleureux qui permettra non seulement aux participants d’effectuer des entrevues, mais aussi d’obtenir plus d’information sur la communauté, en plus d’une visite guidée de la région, présentant les écoles et services aux citoyens, les parcs et infrastructures de même que les quartiers résidentiels.

«Je constate l’engouement pour cette initiative qui se traduit par un nombre important d’entreprises des Basses-Laurentides qui y participe. Le travail que nous menons avec nos partenaires prennent fruit. C’est ce qui fait la force de notre réseau», a souligné Stéphane Forget, président-directeur de la FCCQ.

Le programme s’adresse à toute personne ayant immigré au Québec depuis moins de cinq ans et n’ayant pas d’expérience significative dans son domaine de formation, son métier ou sa profession au Canada.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE

Concours restos de l'été
- PUBLICITÉ -
Top