- PUBLICITÉ -
Humani: nouvelle clinique privée à Rosemère

La mairesse de Rosemère

Humani: nouvelle clinique privée à Rosemère

La région des Basses-Laurentides compte un établissement privé supplémentaire sur son territoire avec l’ouverture de la Clinique médicale Humani, située au 30, boulevard Bouthillier, à Rosemère.

La clinique reçoit en réalité des clients depuis janvier 2013, mais ses propriétaires, les Dr Jean-François Caron et Thomas Tulandi, ont procédé à son ouverture officielle le 11 avril dernier. Celle-ci est en fait située à l’intérieur du Complexe médical Réjane Durand où l’on compte accueillir des spécialistes qui viendront compléter, dans une approche multidisciplinaire, les soins dispensés par les deux médecins. Plusieurs locaux sont à louer actuellement dans l’édifice qui a nécessité un investissement de 4 M $.

Le Dr Caron a personnellement investi 600 000 $ dans la clinique où travaillent actuellement avec lui, en plus du Dr Tulandi, une infirmière, une psychologue, une adjointe administrative et une réceptionniste. L’équipe sera épaulée, en septembre prochain, par deux internistes tandis qu’un inhalothérapeute passe déjà à quelques reprises durant le mois.

Les deux médecins ont voulu développer une clinique moderne disposant des meilleurs équipements afin de répondre à une clientèle désirant un service personnalisé, complet et surtout rapide. C’est sur la qualité du service que misent ces deux médecins en privatisant leurs soins.

Le Dr Caron se porte d’ailleurs à la défense du système privé. Après avoir acquis un diplôme en médecine générale, un baccalauréat en pharmacologie et effectué des formations auprès de spécialistes en soins anti-âge, celui-ci a passé quatre ans dans un centre de médecine familiale, à Lavaltrie. Son parcours l’a convaincu que c’est le secteur privé qui peut le mieux répondre aux attentes de la population. Surtout si des spécialistes accompagnent la démarche.

«Moi, je voulais humaniser ma pratique, d’où le nom de la clinique (Réjane Durand, sa mère, est décédée d’un cancer). Nous prenons le temps nécessaire pour dresser un bon bilan de santé, écouter les patients et répondre à toutes leurs questions, les aiguiller vers les spécialistes disponibles et les accompagner dans leurs démarches», explique le Dr Caron.

Ce n’est surtout pas l’idée de devenir riche qui le motive, dit-il, en précisant que la réalité est bien différente de l’image répandue. «Ce n’est pas vrai que les médecins du secteur privé sont plus riches que ceux du secteur public. Ceux-ci sont très bien payés, alors que moi, je prends tous les risques. Si un client n’est pas satisfait de ce qu’il trouve ici, il ne reviendra pas», assure le Dr Caron.

Toute personne se rendant à la clinique du Dr Caron peut bénéficier d’un centre de prélèvements, d’un laboratoire d’analyses médicales, de traitements en inhalothérapie, de petites chirurgies, d’une clinique d’infiltration, d’un programme de vaccination et aussi de soins anti-âge.

Le Dr Caron se donne aussi comme mission de faire de l’éducation auprès de ses patients en utilisant au besoin des vidéos pour bien expliquer en détails ce qui échappe à la compréhension du commun des mortels en terme de procédure médicale.

Fait à signaler, il est possible d’obtenir une consultation sans rendez-vous préalable, du mardi au vendredi, entre 8h30 et 17h. Le lundi, la clinique reçoit des patients de 8h30 à 21h.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top