- PUBLICITÉ -
Gala Stellar 2013: François Girard et Francis Charron honorés

François Girard

Gala Stellar 2013: François Girard et Francis Charron honorés

Plusieurs entrepreneurs de la région ont été récompensés lors du Gala Stellar, organisé par la Chambre de commerce et d’industrie Thérèse-De Blainville (CCITB), qui se déroulait vendredi soir dernier, au Centre culturel et communautaire Thérèse de Blainville.

François Girard, président du groupe IGA Famille Girard, et Francis Charron, vice-président de EMD Construction, s’y sont notamment distingués en recevant respectivement le prix Jean‑Marc-Boisvert et le prix Michèle‑Bohec.

Animée par Luc Daigle et sa fille Andréanne, la soirée s’est déroulée dans une ambiance joyeuse et agrémentée de quelques notes vibrantes de disco grâce à la présence musicale du groupe Discothèque.

L’évènement, rebaptisé pour 2013 Gala Stellar, a également été le rendez‑vous de plusieurs élus. Les maires de toutes les municipalités de la MRC de Thérèse-De Blainville s’y sont pointés, plusieurs conseillers municipaux aussi, tout comme les députés Hélène Daneault, Daniel Ratthé, ainsi que la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Élaine Zakaïb.

Mais les principales vedettes de la soirée étaient sans contredit les entrepreneurs nominés. «Le Gala représente une occasion bien spéciale de fêter la réussite de ces entreprises qui, au fil des jours, s’activent sans compter pour le développement socio-économique de notre région. C’est également une soirée chargée de grandes émotions qui nous permet de fraterniser et échanger avec des gens d’ici, des personnes dynamiques et confiantes en notre avenir», a souligné Robert Raymond, le président de la CCITB.

En recevant le prix de reconnaissance venant souligner son parcours, François Girard a tenu à rendre hommage aux membres de sa famille, incluant la troisième génération, qui assurent désormais la relève des cinq supermarchés IGA qu’il a ouverts sur le territoire des Basses-Laurentides depuis 1989. Leur présence, a‑t‑il dit, «est la seule et unique raison qui fait qu’à mon âge, on a encore le goût de continuer.»

Peu après, c’est un Francis Charron bien ému qui est monté sur scène pour recevoir le prix Michèle-Bohec 2013, l’une des plus prestigieuses récompenses du gala de la CCITB, surtout que le lauréat avait été choisi par le vote électronique secret de ses pairs. C’est d’ailleurs ce qu’il retiendra. «Les prix qui nous touchent le plus sont ceux donnés par nos pairs», a confié le lauréat, se disant fier de succéder à Pierre Verville.

Après un parcours scolaire qu’il qualifie lui‑même de «rocambolesque», le promoteur Charron a développé de grands projets immobiliers avec son associé Marc Dubuc. Mais il se dit particulièrement fier d’avoir mis sur pied l’organisme Persévérons ensemble dans le but de promouvoir la persévérance et la réussite scolaire des jeunes de la CSSMI et de l’appui qu’il a reçu de la communauté. «On a beau faire plein de projets, si personne n’embarque, on est tout seul à jouer. Si je suis ici, ce soir, c’est que la communauté de Thérèse-De Blainville est mobilisée», a‑t‑il tenu à souligner.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top