- PUBLICITÉ -
François Carlier à la CCITB: Comment procéder pour tirer son épingle du jeu en affaires

François Carlier

François Carlier à la CCITB: Comment procéder pour tirer son épingle du jeu en affaires

C’est à un cours accéléré sur la façon de procéder pour tirer son épingle du jeu dans le marché très concurrentiel des affaires que membres et invités ont eu droit lors du Midi d’affaires du mois de novembre de la Chambre de commerce et d’industrie Thérèse-De Blainville (CCITB).

Pour présenter ce cours accéléré, la CCITB avait invité à titre de conférencier François Carlier, associé et président de Prestilux, une entreprise spécialisée dans la distribution de marques de beauté au Canada et dont les ventes nettes devraient se chiffrer à 50 M$ en 2020.

Si cet objectif a pu être chiffré, c’est que M. Carlier et son équipe ont misé sur un processus dont devrait s’inspirer toute entreprise qui aspire à devenir le leader dans son secteur d’activité. La conférence a donc porté sur la manière de faire de Prestilux à ce chapitre.

Précisons que M. Carlier n’est pas le premier venu dans le marché de la beauté. Celui-ci a, en effet, amorcé sa carrière à Paris, en 1988, avec la maison de parfums Jean Patou – Lacoste, où il a mené le développement de la marque au niveau international. Dix ans plus tard, il est transféré à Montréal pour devenir le président et chef de la direction de Guerlain Canada, une marque de beauté qui est rapidement devenue un joueur incontournable sur le marché canadien.

«C’était à l’origine un contrat de deux ans et je ne suis jamais reparti. Je suis littéralement tombé en amour le Québec, un endroit où il a y a de nombreux défis à relever. Je sais de quoi je parle, car j’ai voyagé dans plus de 50 pays avant de m’établir au Québec», a-t-il dit.

En 2013, il a remporté le prix d’excellence pour l’ensemble de sa contribution au marché du luxe et de la beauté canadien, décerné par l’industrie canadienne des produits de beauté. Un an plus tard, il se joignait à Prestiluxen tant qu’associé et président.

Définir sa mission, ses valeurs

Bien évidemment, c’est le modèle de Prestilux auquel a fait référence le conférencier durant sa présentation. Et pour réussir, une entreprise doit d’abord définir sa mission, puis ses valeurs. S’en suit un processus de planification stratégique impliquant différentes actions, comme établir les priorités de l’entreprise, allouer les ressources, déterminer le plan d’action, évaluer et faire les ajustements selon les besoins.

«Notre mission, c’est d’être le distributeur de fragrances et de cosmétiques le plus respecté et le plus prisé sur notre marché, d’être la référence en tant qu’incubateur de marques et accélérateur de développement au Canada», a mentionné M. Carlier, ajoutant que les valeurs de Prestilux portent sur les personnes qui en font partie, l’intégrité, la passion, la performance et le fait d’assumer ses responsabilités.

«C’est aussi très important de toujours bien s’entourer d’avoir des gens avec qui on peut échanger en toute confidentialité et confiance. Communiquer avec transparence nos résultats, à chaque trimestre, avec les employés fait aussi partie de la clef du succès», a ajouté l’associé et président de Prestilux.

Midi de Noël

Précisons que le prochain midi d’affaires se transformera, le mercredi 16 décembre, en midi de Noël. L’activité se déroulera au Club de golf Les Quatre Domaines, à Mirabel, et sera précédée, à 10 h 30, de l’assemblée générale annuelle de la CCITB.

Immédiatement après, on fera place, à 11 h 30, à un repas du temps des Fêtes, agrémenté d’un échange de cadeaux entre tous les invités.

Renseignements: 450 435-8228 ou [www.ccitb.ca].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Daigle
- PUBLICITÉ -
Top