- PUBLICITÉ -
Excafusion ou la soudure nouveau genre

(Photo Michel Chartrand)

Excafusion ou la soudure nouveau genre

Appui du Fonds Jeunes promoteurs de la SODET

Cumulant une vingtaine d’années en soudure spécialisée, Donald Guénette vient de démarrer sa propre entreprise, Excafusion, destinée aux entreprises commerciales et industrielles, notamment celles qui utilisent de la machinerie lourde (déneigement, excavation, foresterie, agriculture) ainsi qu’aux concessionnaires de ce type d’équipements.

Sa particularité? Offrir un service sur place, évitant ainsi à ses clients de déplacer leurs machines inutilement.

«C’est un projet que j’avais en tête depuis plusieurs années, mais il me manquait la détermination et la certitude pour me lancer», explique ce résidant de Bois-des-Filion. Il y a un an, la rencontre de sa nouvelle conjointe, Marie-Hélène Éthier, lui aura donné le courage d’oser. «C’est elle qui m’a fait comprendre que tout projet pouvait être réalisable», ajoute-t-il.

Fonds Jeunes promoteurs, volet démarrage

Dès lors supporté dans son démarrage d’entreprise par la Société de développement économique Thérèse-De Blainville (SODET), M. Guénette a pu bénéficier des conseils de Christian Thibault, commissaire au développement économique. «Ce gars-là est très énergique et m’a aidé à tout mettre en place», a-t-il tenu à mentionner.

Qui plus est, son projet en étant un qui se démarque du lot du seul fait de l’unicité de son offre, soit un atelier mobile d’urgence disponible 24 heures sur 24, M. Guénette s’est vu octroyer par la SODET une subvention de 8 000 $, dans le cadre de son Fonds Jeunes promoteurs, volet démarrage, montant qui servira à l’acquisition d’une soudeuse industrielle sophistiquée.

Ce montant s’ajoute aux 44 300 $ déjà investis par M. Guénette pour la concrétisation de son projet. Selon son plan d’affaires, deux emplois devraient être créés à court terme. L’achat d’une deuxième unité mobile figure également dans les plans ainsi que la mise sur pied d’une unité fixe.

Le mot de la fin est allé au préfet de la MRC de Thérèse-De Blainville et également maire de la Ville de Bois-des-Filion, Paul Larocque, qui a souligné l’initiative de M. Guénette d’implanter ce service à Bois-des-Filion. «C’est important de faire connaître nos entreprises à la population de la région et même au-delà. Je tiens aussi à souligner le rôle de la SODET qui travaille activement au maintien des entreprises chez nous», a-t-il mentionné.

Parmi les rôles joués par la SODET, mentionnons la prospection et l’accueil d’investisseurs, le soutien des entreprises locales, l’aide aux jeunes entreprises, le soutien aux projets d’économie sociale et de développement durable, à la promotion du territoire et à l’animation économique et enfin, au soutien à des dossiers spéciaux régionaux à caractère économique.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top