- PUBLICITÉ -
Entreprise de Boisbriand: Busch

Les employés de l’entreprise familiale Busch de Boisbriand ont eu la chance de rencontrer deux membres de la famille Busch

Entreprise de Boisbriand: Busch, 50 ans de croissance

Deux des cinq membres de la famille Busch ont fait le voyage depuis l’Europe pour venir souligner le 50e anniversaire de l’entreprise, avec les employés de Boisbriand.

Chef de file en matière de vide et de surpression dans tous les secteurs de l’industrie, notamment dans l’emballage alimentaire, la compagnie allemande ne manque pas de projets pour les prochaines années.

«Nous sommes la deuxième plus importante entreprise au monde dans notre domaine, a expliqué Sami Busch, le fils du fondateur, accompagné de sa mère, Ayhan Busch. Et, nous travaillons toujours avec les gens au niveau local.»

L’entreprise Busch est située à Boisbriand, tout près de l’autoroute 640. Elle fait partie des 42 usines de l’entreprise, qui sont situées aux quatre coins du monde. «Nous comptons un peu plus 2 600 employés dans nos différentes usines. Notre philosophie est d’avoir une organisation très simple, basée sur l’esprit familial», décrit Sami Busch, dans un français impeccable.

Fondée en 1963

L’entreprise a été fondée en 1963, par l’ingénieur et docteur Karl Busch et son épouse, Ayhan Busch. À l’époque, le couple a eu l’idée de créer une pompe à vide industrielle plus simple, meilleure et plus facile à utiliser. Selon Sami Busch, le but était d’offrir un outil dont les entreprises avaient besoin.

Le tout premier produit de la compagnie Busch a été la Huckepack, une pompe à vide à palette rotative à deux étages, conçue pour l’économie d’espace et pour sa robustesse.

Par la suite, c’est la pompe à vis, nommée Cobra, et la pompe à crochet Mink qui ont radicalement changé le marché de la technologie du vide en favorisant une opération entièrement sans huile et sans contact.

«Mais ça, c’est du passé. Nous mettons actuellement plus d’emphase sur l’avenir et notre entreprise évolue rapidement. En ce sens, nous travaillons constamment sur des technologies innovantes», explique Sami Busch.

Pour y arriver, Busch compte sur ses nombreux centres de recherche, en plus de bénéficier de l’expertise d’instituts externes.

À Boisbriand, Busch investit actuellement dans l’agrandissement de son usine. «Nous visons le milliard de dollars en chiffre d’affaires dans les prochaines années», a conclu Sami Busch.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top