- PUBLICITÉ -
Emploi: un bottin de ressources pour les femmes

Les membres de la Table d’employabilité femmes des Basses-Laurentides ont présenté le tout nouveau bottin des organismes membres.

Emploi: un bottin de ressources pour les femmes

Afin d’aider les femmes à s’orienter et se retrouver sur le marché du travail, la Table employabilité femmes des Basses-Laurentides vient de lancer un tout nouveau bottin des organismes membres. On y voit un outil de plus pour aider les femmes et faire connaître les organismes de la région, explique Céline Bastien, membre de la Table.

«Le bottin est un outil précieux des divers services s’offrant à une personne en recherche d’emploi. Il est conçu de façon à ce qu’une utilisatrice puisse facilement prendre connaissance des différents choix qui s’offrent à elle», détaille‑t‑elle.

Parmi les différents chapitres du bottin, on trouve ceux de la préparation et recherche d’emploi, formation ou entrepreneuriat, etc. Une carte géographique est également incluse dans le document, permettant de repérer les différents points de service des organismes membres de la Table. 

Avec cette initiative, les membres de la Table employabilité femmes des Basses-Laurentides désirent faire connaître les ressources dans le domaine aux citoyennes, principalement celles de la région.

«Le but est de faire connaître nos services par un guide pratique et concret; plusieurs de nos membres offrent des services à une clientèle mixte», poursuit Céline Bastien, précisant que plusieurs organismes desservent au‑delà de la région.

Dans les prochaines semaines, les membres de la Table souhaitent distribuer le bottin aux quatre coins de la région. Pour les personnes intéressées à se procurer l’outil, il est possible de communiquer avec le Centre Rayons de femmes, La Porte de l’emploi, ainsi qu’avec La Mouvance, Centre de femmes.

Rappelons que la Table employabilité a été mise sur pied à la fin des années 1990. Son mandat a pour objectif de favoriser l’adaptation des services d’employabilité existant sur le territoire des Basses-Laurentides à la réalité et aux besoins des femmes. On lui doit notamment le programme Femmes et métiers gagnants ainsi que la Trousse d’implantation de mesures de conciliation travail-famille-étude-maternité.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top