- PUBLICITÉ -

Sophia Lavergne, de Place Rosemère, remet le prix aux deux restauratrices du Steakhouse St-Charles, Kareen Lamy et Valérie Kennedy.

Deux restauratrices honorées pour leur soutien à la communauté

Midi d’affaires de la CCITB

Le dernier Midi d’affaires de la saison de la Chambre de commerce et d’industrie Thérèse-De Blainville (CCITB) était présenté le 17 avril au Centre culturel et communautaire Thérèse-De Blainville. Pour l’occasion, l’événement accueillait Anthony Vendrame de Poches & Fils à titre de conférencier invité tandis que les propriétaires du restaurant Steakhouse St-Charles de Sainte-Thérèse, Kareen Lamy et Valerie Kennedy, ont été nommées personnalités du mois d’avril.

Reconnues pour favoriser l’équilibre entre famille et travail au sein de leur personnel, Kareen Lamy et Valérie Kennedy s’impliquent également dans leur communauté en appuyant diverses causes telles le Parrainage civique des Basses-Laurentides, la Société canadienne de la sclérose en plaques et la Fondation de l’Hôpital Saint-Eustache, pour ne nommer que celles-là.

Pour ces deux femmes d’affaires, le fait de redonner à leur communauté à contribuer à leur réussite.

«Il n’y a aucune recette miracle, ni méthode qui fait consensus vers l’atteinte de la réussite en affaires. Il existe plutôt des principes reconnus tels que l’assiduité au travail et l’implication socio-économique dans sa communauté. Ces deux traits nous ont grandement inspirées dans notre démarche» , a indiqué Kareen Lamy, guidée par des valeurs telles l’honnêteté, la rigueur et la passion pour l’être humain.

«L’une de nos plus grandes fiertés est d’avoir mis l’être humain de l’avant. Nous avons misé sur la conciliation famille-études-travail dans un domaine où les horaires sont incongrus, pour ne pas dire complètement fous!» , a-t-elle ajouté, rappelant que de gérer des employés, c’est aussi de gérer des unités familiales.

Poches et Fils

Une belle histoire que celle de Poches et Fils, qu’est venue raconter aux nombreux convives présents, des gens d’affaires et des élus pour la plupart, son fondateur et président, Anthony Vendrame.

Née dans un salon, à Varennes en 2014, lorsqu’une première poche, une poche à motif d’hamburger, fut cousue sur un vêtement, Poches & Fils a beaucoup évolué depuis, comptant aujourd’hui une trentaine d’employés.

C’est que la poche à motif de burgers a créé un tel engouement que cela a forcé son fondateur à abandonner sa maîtrise en 2015, pour se consacrer entièrement à son entreprise.

Après seulement un an d’opération, il avait déjà vendu 10 000 poches. Il en vend maintenant le triple. Un passage à l’émission Dans l’œil du dragon à Radio-Canada en avril 2016 lui a donné un fier coup de pouce.

Il s’agissait du dernier Midi d’affaires de la saison. En attendant le prochain, le mercredi 24 avril, au Cabaret BMO de Sainte-Thérèse, se déroulera le 5 à 7 réseautage/cocktail des finalistes en prévision du Gala Stellar qui aura lieu le 7 juin à 17 h 30. Pour informations et inscriptions, il suffit de visiter le ccitb.ca/galastellar2019.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE

Concours restos de l'été
- PUBLICITÉ -
Top