- PUBLICITÉ -
Dépôt du mémoire au ministère des Transports du Québec: réaménagement de l’artère Côte Nord/Saint-Charles

Éric Archambault

Dépôt du mémoire au ministère des Transports du Québec: réaménagement de l’artère Côte Nord/Saint-Charles

Les chambres de commerce et d’industrie Thérèse-De Blainville et Mirabel ont lancé conjointement un cri d’alarme au regard du réaménagement de l’artère Côte Nord / Saint-Charles (sortie 23 de l’autoroute 15), où une mise en chantier devra être nécessaire pour redresser cette situation problématique.

Il faut savoir que les problèmes de fluidité de la circulation de l’artère Côte Nord / Saint-Charles ont été rapportés aux chambres de commerce par de nombreuses entreprises visées par ce problème.

Trois éléments ont forcé ces dernières à agir:

– L’accélération de l’activité économique du territoire des MRC de Thérèse-De Blainville et Mirabel.

– La croissance soutenue du nombre d’entreprises qui s’établissent dans ce secteur et forment un nouveau pôle d’affaires majeur.

– La construction de plusieurs unités résidentielles à l’intérieur d’un court rayon pour faire face à la croissance démographique régionale.

Un sondage réalisé auprès d’une centaine d’entreprises du secteur touché par l’artère Côte Nord / Saint-Charles entre janvier et décembre aura été concluant dans l’urgence d’agir. Un mémoire a par ailleurs été acheminé à Sylvain Gaudreault, ministre des Transports, le 28 février dernier, ainsi qu’à Mario St‑Laurent, directeur de cabinet du ministre des Transports, Sylvain Pagé, député responsable de la région des Laurentides, Sylvie Laroche, de la direction des Laurentides-Lanaudière du ministère des Transports, et Odile Béland, de la direction Laval–Mille‑Îles du ministère des Transports.

«En déposant ce mémoire, la communauté d’affaires de la région témoigne de son intérêt à capitaliser sur l’opportunité de l’implantation d’un pôle économique majeur où se concentrent des entreprises et des activités économiques ayant une forte valeur ajoutée», a mentionné Alain Martineau, du comité Vigie de la CCITB.

Avec l’augmentation des mises en chantier près de la sortie 23 de l’autoroute 15, ainsi que la construction de plusieurs unités résidentielles, les faits ne sont plus que probants quant aux infrastructures routières qui devront suivre.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top