- PUBLICITÉ -
De la grande visite allemande à Boisbriand

Photo Yves Déry

De la grande visite allemande à Boisbriand

Célébration des 25 ans de Busch Vacuum Technics

Dans l’histoire de la compagnie mondiale Busch Vacuum Technics, l’ouverture de la filiale canadienne de la firme allemande, il y a 25 ans à Boisbriand, est un grand moment.

Preuve à l’appui, trois des cinq actionnaires de la multinationale venus expressément d’Allemagne ont foulé le sol boisbriannais, le vendredi 20 mai, pour célébrer ce jalon historique important de l’entreprise.

La cofondatrice de l’entreprise allemande, Ayhan Busch, et ses fils Sami et Kaya se sont joints au président et directeur général des installations canadiennes, Paul M. Wieser, aux présidents des filiales de Busch de l’Allemagne, de la Suisse, de l’Angleterre, des Pays-Bas, des États-Unis et du Mexique, au consul général de la Suisse à Montréal, Claude Duvoisin, et à la mairesse de Boisbriand, Marlene Cordato, pour célébrer l’implantation de Busch au Canada.

À cette époque, on se doit de le préciser, les dirigeants ont eu du flair puisque plusieurs secteurs font appel aujourd’hui aux pompes à vide et connaissent une croissance marquée. L’industrie alimentaire a notamment beaucoup évolué grâce à l’emballage sous vide en prolongeant la durée de vie de certains aliments et en conservant leur qualité.

Le volet canadien des activités de Busch a connu des débuts modestes. L’homme de confiance de Karl et Ayhan Busch, Paul M. Wieser, a fondé la nouvelle filiale de Busch dans son sous-sol, à Sherbrooke. Un an plus tard, M. Wieser a pris la décision d’installer les locaux de l’entreprise dans le parc industriel du Curé-Boivin. «Même si je savais, à ce moment-là, que je me joignais à l’un des plus importants fabricants de pompes à vide dans le monde, je ne pensais pas que j’allais vivre une aventure aussi passionnante», a déclaré le directeur général.

C’est depuis 1992 que la filiale occupe un espace de production dans un bâtiment de 2 780 mètres carrés situé au 1740, boulevard Lionel-Bertrand, et y a installé son siège social canadien. Cette superficie sera bientôt agrandie de 200 mètres carrés, du côté est, afin de développer le département de service.

Le bâtiment actuel regroupe un centre de distribution, de service, de conception et d’assemblage performant, souvent cité en tant que modèle, selon M. Wieser. La filiale a établi des bureaux de vente et de service à Mississauga, en Ontario, à Calgary et à Vancouver. Elle emploie 52 personnes au pays. Le tiers des membres du personnel sont des ingénieurs spécialisés.

En plus d’accaparer 90 % du marché des pompes à vide dans l’industrie alimentaire, grâce à son expertise en conception de mégasystèmes sophistiqués de vide médical ainsi que d’air médical, la filiale canadienne porte le titre de Centre d’excellence dans le domaine médical pour le groupe Busch à travers le monde. L’entreprise a effectué la livraison de plus de 700 de ces systèmes dans des hôpitaux au Canada, en Algérie, aux Bermudes, aux Bahamas et en Chine. La moitié des hôpitaux canadiens sont dotés de ces systèmes.

La mairesse de Boisbriand a d’ailleurs souligné la vitalité de l’entreprise. «Votre présence implique que vous incitez une partie de vos employés à élire domicile dans notre ville et à contribuer à son essor sur le plan socio-économique. Vous êtes un exemple à suivre», a affirmé Marlene Cordato.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Daigle
- PUBLICITÉ -
Top