- PUBLICITÉ -
Serpuariens

L’Association pour le recyclage des produits électroniques du Québec (ARPE-Québec) tient à féliciter les Québécois qui, cette année, ont franchi le cap des 100 000 tonnes métriques de produits électroniques désuets récupérés depuis le début du programme en 2012, soit plus de 13 millions d’appareils détournés des sites d’enfouissement. En 2017 seulement, les Québécois ont récupéré en moyenne 2,7 kg chacun, ce qui représente un total de plus de 22 000 tonnes de produits électroniques recyclés ou acheminés vers le réemploi. Très heureuse de ces résultats, l’ARPE-Québec constate toutefois qu’un grand nombre de Québécois conservent des SerpuariensMD à la maison, faisant en sorte que de précieuses ressources tardent à être réutilisées. Un récent sondage mené par l’ARPE-Québec démontre que deux Québécois sur trois ont encore des produits électroniques, dont ils ne se servent plus à la maison. 62 % d’entre eux disent ne pas avoir eu ou pris le temps de s'en occuper, ne pas avoir décidé quoi faire avec, ou les accumuler en attendant de faire le grand ménage. Parmi ces objets désuets se trouvent, entre autres, des téléviseurs, des ordinateurs portables et de bureau, des accessoires d’ordinateur, des imprimantes, des tablettes électroniques, des cellulaires, des téléphones conventionnels, des lecteurs DVD/Blu-Ray, des lecteurs de musique portatifs, des caméras numériques et des consoles de jeux vidéo. C’est donc dire que des quantités significatives de matières premières telles que l’or, le cuivre et l’argent, qui pourraient être réutilisées dans la fabrication de nouveaux produits, dorment dans les résidences de nombreux Québécois. Le recyclage d’appareils électroniques est un geste simple qui permet de récupérer ces précieuses ressources au lieu d’avoir à les extraire du sol, et ce, à grand coût pour l’environnement. Martin Carli Une fois de plus cette année, le vulgarisateur scientifique Martin Carli s’associe à l’ARPE-Québec pour sensibiliser les Québécois à l’importance de recycler ses vieux appareils électroniques en les apportant dans l’un des quelque 1 000 points de dépôt officiels de la province. Par ce geste, les consommateurs s’assurent que leurs appareils seront traités de façon sécuritaire, sûre et écologique par des entreprises certifiées, en plus de contribuer à réduire l’empreinte écologique du Québec. ARPE-Québec Organisme de gestion reconnu à but non lucratif piloté par l’industrie, l’ARPE-Québec offre aux fabricants, aux distributeurs et aux détaillants de produits électroniques mis en marché au Québec un programme de conformité environnementale approuvé. Elle prend en charge tous les produits électroniques apportés dans ses points de dépôts officiels, dont plusieurs écocentres municipaux, de nombreux détaillants et autres organismes et entreprises. De plus, plusieurs collectes spéciales sont réalisées à travers la province en collaboration avec les municipalités et divers partenaires. C’est pourquoi, les 27 et 28 octobre prochains, une grande collecte sera organisée dans tous les magasins Brault & Martineau.

Collecte de produits électroniques chez Brault & Martineau

Dans le cadre de la Semaine québécoise de réduction des déchets qui se tiendra du 20 au 28 octobre, il y aura une collecte de produits électroniques désuets au magasin Brault & Martineau, de Sainte-Thérèse, les 27 et 28 octobre prochains

L’Association pour le recyclage des produits électroniques du Québec (ARPE-Québec) tient à féliciter les Québécois qui, cette année, ont franchi le cap des 100 000 tonnes métriques de produits électroniques désuets récupérés depuis le début du programme en 2012, soit plus de 13 millions d’appareils détournés des sites d’enfouissement.

En 2017 seulement, les Québécois ont récupéré en moyenne 2,7 kg chacun, ce qui représente un total de plus de 22 000 tonnes de produits électroniques recyclés ou acheminés vers le réemploi. Très heureuse de ces résultats, l’ARPE-Québec constate toutefois qu’un grand nombre de Québécois conservent des SerpuariensMD à la maison, faisant en sorte que de précieuses ressources tardent à être réutilisées.

Un récent sondage mené par l’ARPE-Québec démontre que deux Québécois sur trois ont encore des produits électroniques, dont ils ne se servent plus à la maison. 62 % d’entre eux disent ne pas avoir eu ou pris le temps de s’en occuper, ne pas avoir décidé quoi faire avec, ou les accumuler en attendant de faire le grand ménage.

Parmi ces objets désuets se trouvent, entre autres, des téléviseurs, des ordinateurs portables et de bureau, des accessoires d’ordinateur, des imprimantes, des tablettes électroniques, des cellulaires, des téléphones conventionnels, des lecteurs DVD/Blu-Ray, des lecteurs de musique portatifs, des caméras numériques et des consoles de jeux vidéo.

C’est donc dire que des quantités significatives de matières premières telles que l’or, le cuivre et l’argent, qui pourraient être réutilisées dans la fabrication de nouveaux produits, dorment dans les résidences de nombreux Québécois. Le recyclage d’appareils électroniques est un geste simple qui permet de récupérer ces précieuses ressources au lieu d’avoir à les extraire du sol, et ce, à grand coût pour l’environnement.

Martin Carli

Une fois de plus cette année, le vulgarisateur scientifique Martin Carli s’associe à l’ARPE-Québec pour sensibiliser les Québécois à l’importance de recycler ses vieux appareils électroniques en les apportant dans l’un des quelque 1 000 points de dépôt officiels de la province. Par ce geste, les consommateurs s’assurent que leurs appareils seront traités de façon sécuritaire, sûre et écologique par des entreprises certifiées, en plus de contribuer à réduire l’empreinte écologique du Québec.

ARPE-Québec

Organisme de gestion reconnu à but non lucratif piloté par l’industrie, l’ARPE-Québec offre aux fabricants, aux distributeurs et aux détaillants de produits électroniques mis en marché au Québec un programme de conformité environnementale approuvé. Elle prend en charge tous les produits électroniques apportés dans ses points de dépôts officiels, dont plusieurs écocentres municipaux, de nombreux détaillants et autres organismes et entreprises. De plus, plusieurs collectes spéciales sont réalisées à travers la province en collaboration avec les municipalités et divers partenaires. C’est pourquoi, les
27 et 28 octobre prochains, une grande collecte sera organisée dans tous les magasins Brault & Martineau.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top