- PUBLICITÉ -
Clôtures InovArt

Stéphanie Legault

Clôtures InovArt, à Bois-des-Filion: trois femmes se lancent dans la fabrication de clôtures

Lucie Veillette, Magali Perreault et Mylène Tétreault sont bien décidées à se faire une place dans un secteur d’activité habituellement réservé aux hommes, la fabrication de clôtures.

Le 18 avril dernier, les trois nouvelles associées ont inauguré Clôtures InovArt, l’entreprise qu’elles gèrent, au 685, rue de la Sablière, dans le parc industriel de Bois-des-Filion.

Présents lors de la petite cérémonie de lancement officiel, le commissaire au développement économique de la Société de développement économique Thérèse-De Blainville (SODET), Christian Thibeault, et le maire de Bois-des-Filion, Paul Larocque, ont loué l’effort des trois nouvelles femmes d’affaires qui souhaitent se démarquer.

Christian Thibeault a souligné leur audace et l’esprit d’entreprise des trois associées. Il a d’ailleurs rappelé qu’InovArt a été l’une des entreprises ayant remporté, en 2013, l’un des six prix régionaux du Concours québécois en entrepreneuriat, dans la catégorie Exploitation, transformation, production.

Quant au maire Larocque, il se réjouit de la présence d’InovArt. «L’aménagement du parc industriel de Bois-des-Filion était un geste téméraire, à l’époque, et il a connu le succès en accueillant des entreprises innovatrices et dynamiques. Avec la venue de Clôtures InovArt, la région s’enrichit d’un modèle d’entrepreneuriat féminin et d’une jeune entreprise fort prometteuse qui sera certainement un des fleurons de ce parc industriel», a-t-il indiqué.

Il faut dire que le terme audace n’est pas un vain mot en ce qui concerne Lucie Veillette, Magali Perreault et Mylène Tétreault. Après avoir vainement tenté de racheter le commerce de fabrication de clôtures de leur employeur, en 2012, les trois femmes ont décidé de lancer leur propre entreprise en injectant plus de 300 000 $ de leur poche, et ce, dans un secteur d’activité plutôt masculin.

Et le nom InovArt n’a pas été choisi au hasard. Les trois associées ont l’intention d’innover en proposant de nouveaux produits. En plus d’offrir des rampes, leur entreprise fabriquera, installera et distribuera des clôtures en mailles de chaîne de qualité supérieure et des panneaux de clôtures en verre sur mesure. Ces panneaux de verre susciteront, pensent-elles, l’intérêt des propriétaires de piscines creusées désireux de garder un cachet esthétique, même en l’entourant d’une clôture.

Dans leur local de 560 m2 où est située l’usine, on retrouve une chaîne de fabrication de clôtures ornementales en aluminium, dont deux tables de montage fabriquées sur mesure pour faciliter les opérations. Le matériel qui servira à la fabrication de rampes en verre sera installé sous peu. Déjà, dix personnes y travaillent et l’équipe compte bientôt ajouter du personnel.

Les trois associées apportent à leur nouveau commerce un bagage d’expérience complémentaire en entrepreneuriat, en administration, en vente, en gestion financière, en service à la clientèle et en transport, notamment dans l’industrie de la fabrication et de la distribution de clôtures.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top