- PUBLICITÉ -
Centre-ville de Sainte-Thérèse: de la parole au GEST

Plusieurs personnes

Centre-ville de Sainte-Thérèse: de la parole au GEST

Depuis quelques années, la Ville de Sainte-Thérèse tente d’insuffler une dose de renouveau à son centre-ville pour en faire un lieu attractif doté d’une âme.

Pour ce faire, plusieurs moyens ont été mis de l’avant, à commencer par le déploiement d’activités, comme Le Printemps au Village, la Fête des papilles, les spectacles en été, Le Village devient maboule et l’instauration, en 2011, du programme de rénovation de façades. À ce jour, indique la mairesse Sylvie Surprenant, une dizaine de commerces se sont prévalus de ce programme de subvention.

Dans la foulée, les commerçants viennent d’annoncer qu’ils posent à leur tour un geste en faveur du développement du centre-ville, en formant le Groupement des entreprises de Sainte-Thérèse (GEST). Neuf membres fondateurs forment le comité dont la présidence est assurée par Karine Cabral, copropriétaire de Mille et un cupcake. Avec elle, Philippe-Emmanuel David (École de musique sur mesure), Marc-Olivier Guindon (Ameublement BrandSource Desrochers), Claudine Delaunay (Studio Art Folies), Pascal Fex (Brasserie Le Saint‑Graal), Marianne Simonet (Atelier de verre F Fusion), Marc Simard (propriétaire du bâtiment au 40, rue Turgeon), Charléric Gionet (Les marchands de bière) et Julien Pilon (La Prohibition). «En se regroupant et en tissant des liens, les entreprises et commerces de Sainte-Thérèse peuvent grandement accroître leur présence et leur visibilité dans la région», croit‑elle.

La formation du GEST tombe à point, selon le président de la Chambre de commerce et d’industrie Thérèse-De Blainville (CCITB), compte tenu du momentum qui prévaut actuellement dans le centre-ville. «Seulement au cours des derniers mois, on a vu plusieurs nouveaux commerces venir s’installer au Village», a noté Samuel Bergeron.

Dès lors, doit‑on parler de Village ou de centre-ville? «Village, c’est l’appellation historique que l’on donne à ce secteur. Dans la vision du renouveau urbain, on utilise le terme centre-ville», a indiqué la mairesse. Village ou centre-ville, l’idée derrière le GEST consiste à miser sur l’accroissement de l’achalandage de ce secteur en invitant les gens à découvrir ses commerces.

Plan d’action 2014

Déjà, plusieurs éléments figurent au plan d’action 2014 du GEST, comme la création d’une page Facebook, la distribution d’une carte des entreprises du Village aux citoyens de Sainte-Thérèse et l’association des commerçants aux diverses activités d’animation de la Ville.

Par ailleurs, l’arrivée du GEST est vue d’un très bon œil par le conseil d’administration de la CCITB qui collaborera, assure son président, avec les entreprises et la Ville de Sainte-Thérèse dans le cadre de la mise en place du regroupement.

Pour le moment, le GEST est formé d’entreprises commerciales ayant pour mission de favoriser le développement et la caractérisation économique du Village. Éventuellement, on souhaite couvrir l’ensemble du territoire térésien.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top