- PUBLICITÉ -
Cédéric assistera à un match du Canadien

(Photo Michel Chartrand)

Cédéric assistera à un match du Canadien

Le Parrainage civique Basses-Laurentides réalise un rêve

Qu’ils soient petits ou grands, les rêves valent leur pesant d’or lorsqu’ils se réalisent. Le Parrainage civique Basses-Laurentides a concrétisé celui de Cédéric, un jeune garçon âgé de huit ans qui vit des difficultés d’adaptation sociale.

Son père étant décédé il y a quelques années et vivant seul avec sa mère, Cédéric a un réseau social immédiat restreint. Récent membre filleul de l’organisme, Cédéric a rédigé une demande pour que son rêve se réalise. L’organisme vise notamment à favoriser, par le jumelage d’un parrain ou d’une marraine bénévole, l’intégration dans la communauté, de jeunes qui vivent avec des difficultés d’adaptation sociale.

Grâce à son programme Activité de rêve, le Parrainage civique Basses-Laurentides permet à ses membres de réaliser une activité spéciale qu’ils ont toujours souhaité concrétiser.

Ainsi, avec l’aide de sa mère, l’élève de l’école des Mésanges, à Deux-Montagnes, a rédigé sa demande dans laquelle il mentionnait qu’il souhaitait assister à un match du Canadien de Montréal, au Centre Bell. Chose qu’il n’avait jamais eu la chance de faire.

De par ses contacts, la Chambre de commerce et d’industrie Saint-Eustache–Deux-Montagnes–Sainte-Marthe-sur-le-Lac a été approchée afin de collaborer à la réalisation de cette activité spéciale.

Daniel Descôteaux, de Mille-Isles Auto de Saint-Eustache, a accepté d’emblée de remettre une paire de billets pour le match de hockey du 6 avril prochain. Le Canadien affrontera alors les Sénateurs d’Ottawa. Ayant reçu ses billets le lendemain du congédiement de Guy Carbonneau, le garçon n’a pas accordé grand importance à cette nouvelle, lui qui ne se pouvait plus d’arborer sa paire de billets. Visiblement, rien ne pouvait faire ombrage à ce cadeau pour le jeune hockeyeur.

Le donateur a également offert le chandail officiel de son joueur favori, Alex Kovalev. «C’est la première fois que je permets à un jeune de réaliser son rêve, convient M. Descôteaux. Je suis très sensible à la cause des jeunes en général. J’ai été un entraîneur de hockey et de football. Je suis moi-même père de trois enfants. C’est important d’investir dans l’enfance.»

Cédéric assistera au match avec son parrain bénévole. Le jour même qu’il se faisait remettre ses cadeaux, la Chambre de commerce l’a invité à son restaurant préféré, le St-Hubert.

La mission de l’organisme

Fêtant cette année ses 25 ans d’existence, le Parrainage civique Basses-Laurentides a toujours la mission de favoriser, par le jumelage d’un parrain ou d’une marraine bénévole, l’intégration dans la communauté de jeunes qui vivent avec des difficultés d’adaptation sociale ou des personnes, de tout âge, vivant avec une incapacité intellectuelle.

La relation se traduit par des contacts téléphoniques ou des activités sociales. On souhaite ainsi briser l’isolement et la solitude, faciliter leur intégration sociale, développer une relation d’amitié, de complicité et d’entraide.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top