- PUBLICITÉ -

Photo Clair Obscur Multimédia (courtoisie) – Martin Breault et Cynthia Kabis, respectivement président et directrice générale de la CCITB.

CCITB: La relance économique post-pandémique sous l’œil de Cynthia Kabis

Alors que la pandémie de la COVID-19 semble vouloir faire place, finalement dirons-nous tous!, à des jours meilleurs pour les commerçants et entrepreneurs d’ici, Cynthia Kabis, directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie Thérèse-De Blainville (CCITB) depuis février 2012, a bien voulu répondre à quelques questions au moment même où tous s’affairent justement à relancer l’économie.

1) Tout d’abord, comment se porte votre équipe après ces mois de pandémie? Pas trop essoufflée? La motivation est-elle toujours au rendez-vous?

Comme toutes les entreprises, nous avons vécu un sprint suivi d’un marathon pour pouvoir continuer de propulser le succès des entreprises de la région. Malgré que nous ayons maintenu le contact en virtuel avec nos membres, les membres de l’équipe sont fort motivés par le fait de reprendre en partie les activités et les contacts humains qui en découlent.

2) Qu’est-ce qui été le plus marquant pour la CCITB durant cette pandémie?

Depuis mars 2020, la CCITB s’est fait un devoir de faire vivre sa raison d’être, soit de propulser le succès des entreprises d’ici. Cela s’est effectué notamment en s’assurant d’informer en temps réel les entreprises sur les programmes de soutien et de financement disponible et en soulignant les bons coups des entreprises, mais également par la rapide adaptation pour offrir un panier de service adapté à ses membres en termes de soutien.

3) Qu’est que la CCITB a prévu, comme plan d’action, afin de soutenir adéquatement ses membres dans cette relance post-pandémique qui vient de s’amorcer?

Nous avons adapté notre modèle d’affaires afin d’offrir sans frais à nos 1 000 membres plus d’une cinquantaine d’ateliers de formation et de réseautage pour les appuyer dans leur relance et faire face aux nouveaux enjeux reliés à la main-d’œuvre et à la chaine d’approvisionnement. Les ateliers de formation sont offerts dans le cadre des cinq grandes fonctions de l’entreprise, soit Ressources humaines innovantes, Finances simplifiées, Marketing percutant, Outils technos performants et Leadership stratégique.

Nous avons également mis en place le Réseau industriel pour soutenir plus spécifiquement les entreprises industrielles et leurs enjeux particuliers. D’autres parcours de développement ont été lancés, notamment pour accompagner les entreprises dans la mise en place d’une marque employeur, développer le leadership des gestionnaires, accompagner le recrutement de travailleurs étranger, stimuler l’économie circulaire et bien d’autres.

Finalement, une nouvelle série «Les Inspirants» [NDLR: des conférences virtuelles avec des personnalités inspirantes du monde des affaires] a été lancée pour soutenir la motivation des gestionnaires et entrepreneurs.

4) Quels sont les défis qui attendent les entreprises au cours des prochains mois dans cette relance économique?

Deux défis importants s’imposent en termes de pénurie de main-d’œuvre et de la chaine d’approvisionnement. Les entreprises devront être créatives pour faire face à ces deux enjeux, qui demanderont notamment de favoriser l’automatisation et la robotisation, l’économie circulaire et la gestion des ressources humaines sous toute ses formes, passant du recrutement à l’international, à la mobilisation et la gestion de la santé mentale des employés actuels.

5) Le retour au bureau sera un élément important de cette relance. Peu importe de la façon dont il se fera, il apportera des changements importants au sein des entreprises. Quels sont-ils et comment faut-il s’y préparer?

J’aime bien dire que c’est comme réapprendre à marcher après une longue hospitalisation; les réflexes et les repères sont différents. La gestion des employés se fera différemment et de nouveaux réflexes devront être développés, notamment pour mobiliser des équipes en gestion hybride. On parle peu de l’impact sur la santé mentale des employés, mais celui-ci semble assez omniprésent.

Propos recueillis par Benoît Bilodeau


Pour en savoir davantage sur la CCITB, les services qu’elle offre, mais aussi les activités et formations à venir, il suffit de consulter le [https://www.ccitb.ca] ou de communiquer au 450 435-8228.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top