- PUBLICITÉ -
CCITB: cinq bougies pour l’Aile jeunesse

Les partenaires de la soirée: Suzie Plamondon

CCITB: cinq bougies pour l’Aile jeunesse

Il y a quelques années déjà, un petit groupe de jeunes gens d’affaires décidaient de se réunir pour fonder l’Aile jeunesse de la Chambre de commerce et d’industrie Thérèse-De Blainville (CCITB).

Après avoir remporté le prix de la Jeune Chambre de commerce de l’année au Québec, l’Aile jeunesse accueillait plus de 150 personnes pour fêter le cinquième anniversaire de cet organe de réseautage.

«Je suis très heureux de constater qu’il y a encore une très grande effervescence autour de l’Aile jeunesse, cinq années plus tard. Je vois, dans la salle, des bâtisseurs, des gens qui ont collaboré à la mise sur pied de cette aile jeunesse qui, rappelons-le, a permis aux jeunes entrepreneurs et aux jeunes gens d’affaires de la région de trouver leur place dans les rangs de la CCITB», a lancé le président de l’Aile, Louis‑Pierre Desjardins.

En cinq ans, l’Aile jeunesse a été en mesure de recruter un peu plus de 150 jeunes gens d’affaires. À eux seuls, ils symbolisent la vitalité économique de la MRC de Thérèse-De Blainville, estime le président.

«Nous avons, au fil des années, connu beaucoup de succès en remportant plusieurs prix. En cinq années d’existence, nous avons un très beau parcours», a déclaré le président, également fondateur de Planning Média, jeune entreprise ayant son siège social dans la région.

Fondée pour et par les jeunes

L’Aile jeunesse de la CCITB a été fondée en 2007. À l’époque, la directrice générale de la Chambre de commerce était Annie Bélanger, et Stéphane Giguère agissait à titre de président. Le président de l’Aile jeunesse rappelle que l’idée avait été proposée par Martin Thibault.

«Déjà, l’enthousiasme des porteurs du dossier était contagieux. On souligne au passage la volonté d’Annie et de Stéphane d’incorporer deux jeunes de 35 ans et moins au conseil d’administration de la CCITB», a‑t‑il dit.

Le premier évènement de la nouvelle entité a été une activité de réseautage, avec pour toile de fond le jeu vidéo Wii. Deux ans plus tard, soit en 2009, Jean-Claude Boies acceptait d’agir à titre de porte-parole de l’Aile afin, entre autres, d’aider au recrutement de nouveaux membres.

Autre point important depuis la création de l’Aile jeunesse, la mise sur pied du programme Relève leadership. Ce programme existe toujours et a été récompensé par le prix Coups de cœur jeunesse du Forum jeunesse Laurentides, note Louis-Pierre Desjardins.

L’évènement a également permis de dévoiler les finalistes du concours Dans l’œil de la relève qui se tiendra le 27 novembre prochain. Il s’agit de Précilla Angelot de B$ Bar à Ongles, Mélodie Saint-Louis, de Mécanique générale Saint-Louis, et Jonathan Léveillé, d’Openmind Technologies inc.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top