- PUBLICITÉ -
Catherine Collin présente ses engagements en matière de transport, infrastructure et sécurité

(Photo Yves Déry)

Catherine Collin présente ses engagements en matière de transport, infrastructure et sécurité

Sainte-Anne-des-Plaines

Dans la foulée de sa campagne électorale amorcée il y a plusieurs semaines, la mairesse sortante de Sainte-Anne-des-Plaines et candidate à la mairie, le 1er novembre prochain, Catherine Collin, a dressé le bilan de son équipe en matière de transport, infrastructure et sécurité et présenté, du même souffle, ses engagements.

«L’Équipe Sainte-Anne Plus propose aux citoyens une approche positive et constructive pour faire avancer la ville et va de l’avant en proposant à la population de participer à ce grand chantier», a-t-elle annoncé d’emblée.

Parmi les réalisations des quatre dernières années, Mme Collin a cité, entre autres, le prolongement du tracé d’autobus avec, notamment, l’ajout d’arrêts au nord du boulevard Sainte-Anne et l’installation de deux nouveaux abribus, l’implantation du service Taxibus destiné aux personnes âgées de 65 ans et plus et d’un système de covoiturage.

Elle a aussi rappelé l’analyse actuelle de la possibilité de prolonger la rue Des Cèdres jusqu’à la 1re Avenue et le réaménagement des deux entrées de la municipalité, l’une au nord, l’autre au sud. «Comme plusieurs, si j’ai choisi Sainte-Anne-des-Plaines pour y vivre, c’est qu’on y est bien et que le milieu de vie y est agréable. Avec une population de 13 000 habitants toujours à la hausse, preuve de son développement, qui transite sur ses routes matin et soir, il n’y a pas 36 000 solutions. Il faut améliorer l’accès de la municipalité et c’est ce que nous proposons, par l’implantation de plusieurs mesures», a-t-elle ajouté.

Au chapitre des infrastructures, la mairesse sortante a souligné l’injection de 7 millions de dollars consacrés à la réfection des routes, l’aménagement de trottoirs et l’exécution des travaux d’égout et d’aqueduc, principalement sur la rue Thérien et la 2e Avenue.

Quant au volet sécurité, il est désormais mieux assuré, affirme-t-on, notamment grâce à la mise sur pied récente d’une campagne de sensibilisation sur la sécurité (laquelle a permis, entre autres, la mise en place des mesures d’atténuation de la vitesse comme des dos d’âne) et l’adoption d’une politique de gestion des requêtes en matière de circulation et de signalisation.

Les engagements

Afin de poursuivre le travail, l’équipe de Mme Collin avance donc plusieurs engagements, tels la mise en place d’un circuit d’autobus reliant Sainte-Anne-des-Plaines à la future et éventuelle gare de train de Mirabel, l’installation d’abribus aux intersections de la 3e Avenue et du boulevard Sainte-Anne, ainsi que de la 1re Avenue et du boulevard Sainte-Anne, le prolongement du trottoir existant sur la rue Des Cèdres jusqu’à l’école du Harfang et le réaménagement de l’intersection de la route 335 et du rang Lepage. «Nous voulons aussi doter la ville d’une deuxième voie d’accès par la construction d’un pont reliant la rue Des Cèdres et la 1re Avenue», a souligné pour sa part le conseiller Michel Forget.

Rappelons que pour ce dernier point, la Ville a déjà évalué le projet, mais plusieurs étapes restent à franchir avant de pouvoir aller de l’avant, dont une autorisation de la CPTAQ (Commission de la protection du territoire agricole du Québec).

Mentionnons que le site Web de l’Équipe Sainte-Anne Plus est désormais en ligne. On y accède au [www.sainte-anne-plus.org].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top