- PUBLICITÉ -

L’entreprise Unigraph Média procédera à une grande ouverture de ses installations modernisées à Bois-des-Filion.

Bois-des-Filion: Unigraph Média investit 1,5 million $ pour moderniser ses installations

Après seulement trois ans, Unigraph Média, fournisseur québécois d’articles promotionnels, est fière d’annoncer un investissement de 1,5 million de dollars afin de moderniser ses installations dans le parc industriel de Bois-des-Filion et ainsi poursuivre sa croissance prometteuse.

Voir les opportunités parmi les obstacles

- Publicité -

En 2016, tous s’entendaient pour dire qu’il y avait des industries plus en vogue que celle des articles promotionnels. La disparition des métiers, la vente en ligne, l’importation en provenance des marchés asiatiques et l’attrait massif pour de la moins bonne qualité sont parmi les éléments qui ont frappé très fort cette industrie québécoise.

Après avoir fait des dommages, la numérisation allait bientôt offrir des opportunités et cela, un jeune couple d’entrepreneurs de la Rive-Nord le savaient depuis le début. Dans un marché où plusieurs choisissent toujours la délocalisation entière, Alexandre et Caroline, propriétaires d’Unigraph Média, vont à contre-courant et décident de réinvestir ici, prônant le travail de chez nous.

«Pendant que tous nous parlaient des signaux négatifs de cette industrie et du marché, Caroline et moi gardions le cap sur l’opportunité à notre portée. Nous avons tout risqué en investissant ici plutôt qu’à l’étranger. C’est une grande fierté pour nous et ça ne fait que commencer», de dire Alexandre Boutin, PDG d’Unigraph Média.

Rebâtir en misant sur les gens d’ici

En trois ans, la PME québécoise est passée de trois à 16 employés, majoritairement formés par l’employeur directement. De plus, on doit compter deux déménagements consécutifs afin de récolter les fruits d’un développement des affaires intensifié. À ce sujet, le chiffre d’affaires de la PME a augmenté de 495 % au cours des trois dernières années.

Numériser pour exporter, diversifier et acquérir

L’investissement annoncé permettra à l’organisation d’augmenter sa performance en ayant plus de contrôle sur sa capacité à fabriquer ici, au Québec, au lieu d’être dépendant de l’Asie comme plusieurs autres. Alexandre et Caroline croient énormément à l’exportation de leurs produits vers les marchés européens et américains. De plus, la création de nouvelles divisions promotionnelles (événementielle et production vidéo) et ainsi que l’acquisition de concurrents ailleurs au pays sont dans la ligne de mire de l’organisation.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyagez avec Vasco
- PUBLICITÉ -
Top